Techniques & Stratégies

Affûtez vos hameçons !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

L’hameçon est sans doute le composant le plus important d’un montage. Tous nos efforts comme localiser les poissons, amorcer un coup et camoufler nos montages n’ont qu’un seul but : pouvoir piquer et ferrer une carpe !

Négliger le montage et en particulier l’hameçon serait une grave erreur. Un hameçon au top permet de piquer plus de carpes et donc, d’en mettre plus au sec. Dans cet article, je vais vous expliquer comment y parvenir.

En regardant les vidéos sous-marines et les carpes que j’ai pu observer en train de se nourrir en bordure dans de faibles profondeurs, je constate clairement que souvent les poissons qui saisissent nos esches ne se piquent pas.

Ils sont pourtant censés s’accrocher à l’hameçon au moment où ils tendent les bas de ligne sur le plomb principal, mais souvent, ce système échoue lamentablement.

Sans parler des carpes qui parviennent à éjecter l’hameçon avant même de tendre le bas de ligne. Mais pourquoi est-ce le cas ?

Affûtez vos hameçons !

Il faut que ça pique !

Eh bien, tout se joue sur le dernier millimètre de nos hameçons. Il n’y a pas d’autre types de pêche où le piquant de l’hameçon est aussi important que dans la pêche de la carpe.

Lorsque vous pêchez au flotteur ou aux leurres, vous pouvez ferrer instantanément lors d’une touche, alors que quand on pêche la carpe avec les techniques modernes, le poisson doit se piquer tout seul sans que nous sachions ce qui se passe sous l’eau.

Si vous regardez vos hameçons au microscope, vous remarquerez que ce qui vous semble si piquant avec vos doigts ressemble en réalité à une aiguille à tricoter de votre grand-mère !

J’ai inspecté les crochets de CHAQUE marque connue. Il n’y a AUCUNE marque qui fait vraiment la différence.

De nombreux pêcheurs connus admettent qu’ils trient les meilleurs hameçons de chaque emballage, car certains ne répondent pas à leurs exigences.

Les emballages plus récents de certaines marques sont plus « hook friendly » avec des hameçons dans une planche en plastique et ils ne peuvent pas entrer en contact les uns avec les autres.

Cela garantit que les hameçons conservent leur piquant d’origine.

Affûtez vos hameçons !

Sans aucun doute, un hameçon tranchant qui peut pénétrer facilement assure une meilleure accroche, ce qui signifie plus de poissons sur le tapis. Dans certaines situations où la discrétion est nécessaire, nous pourrions également utiliser un plomb plus léger sans perdre en efficacité.

Production de masse

Les hameçons de pêche sont des produits issus de production de masse. Il n’y a pas de place pour la perfection qui soit nécessaire pour produire des hameçons avec des pointes parfaitement aiguisées.

La raison réside dans la manière dont les hameçons de pêche modernes sont produits.
Lorsque l’industrie a introduit l’affûtage chimique, la qualité s’est améliorée.

Mais en général, la façon dont les hameçons sont fabriqués n’a pas changé depuis des décennies.

Le fil d’acier est coupé à une certaine longueur, la pointe est meulée et l’hameçon est plié dans sa forme finale.

Le processus d’affûtage chimique n’est en réalité rien d’autre qu’une étape de travail pour se débarrasser des bavures qui surviennent lorsque la pointe est formée. L’acide n’est pas intelligent, il enlève le matériau partout où il entre en contact avec le métal.

Imaginez que vous mettez un glaçon dans un verre d’eau tiède. Cela ne donne pas un glaçon ultra pointu.

La glace fond légèrement et l’eau tiède arrondit tous les bords disponibles. Dans le cas d’une pointe de l’hameçon, cela la rend plus propre mais pas plus piquante.

Affûtez vos hameçons !

Il y a quelques années, j’ai commencé à affûter mes hameçons en m’inspirant du travail et des articles de Jason Hayward et d’une rencontre ultérieure avec Marc Voosen, fondateur de la marque Pinpoint Hooks, désormais appartenant à Nash Tackle.

Au début, les résultats étaient loin d’être optimaux et certains hameçons ne pouvaient être utilisés que comme épingles sur un tableau d’affichage.

De temps en temps, je produisais un hameçon qui me semblait incroyablement tranchant et cela me motivait de continuer.

J’ai ensuite appris qu’il y a des règles spécifiques (une méthode) à respecter pour obtenir des résultats parfaits.

Tout dépend des bons angles et des étapes de travail. J’ai acheté tous les outils d’affûtage d’hameçons disponibles sur le marché jusqu’à ce que je trouve enfin ce que je pense être le meilleur pour mon besoin.

Un hameçon vraiment bien aiguisé est si tranchant qu’il peut parfois être contraignant de réaliser un bas de ligne avec.

Ces hameçons s’accrochent à chaque fois qu’ils touchent la peau. Qu’il s’agisse de vos doigts ou de la bouche d’un poisson, il se passe la même chose. Cela se traduit par un nombre plus important de poissons piqués.

Affûtez vos hameçons !

Pour les perfectionnistes

« Un hameçon directement sorti de son emballage a toujours été assez bon ! »

Cette phrase me hante comme un fantôme depuis que j’ai commencé à affûter les hameçons. Ma réponse standard est toujours : « Pourquoi ne pas renoncer au cheveu et revenir à la pêche avec des pommes de terre cuites ?! »

La pêche a toujours évolué, qu’il s’agit du matériel, des tactiques ou de stratégie. Comment quelqu’un peut être au courant d’un détail qui se traduit par plus de captures et refuser de l’utiliser ?

Cela restera un mystère pour moi. Pêcher avec des hameçons directement sortis de l’emballage, c’est comme pêcher avec une seule canne, car vous manquez tant de chances de piquer des carpes !

Si vous êtes un perfectionniste, si vous ciblez un seul poisson que vous voulez attraper le plus vite possible ou si vous pêchez simplement une eau où chaque touche compte, ne manquez pas l’avantage que l’hameçon le plus tranchant possible peut vous donner.

Avec les bons outils et le bon mode d’emploi, vous pouvez créer un hameçon parfait qui est largement supérieur à tous ceux que l’on trouve dans les rayons.

Comment procéder ?

Je vais vous expliquer comment affûter vos hameçons efficacement. Ne soyez pas déçu si les premiers essais échouent et que quelques hameçons finissent à la poubelle. Une fois que vous aurez bien compris comment procéder, vous ne pouvez que vous améliorer.

Si vous tenez compte du temps, de l’argent et des efforts que de nombreux pêcheurs de carpes sont prêts à investir dans leur pêche, pourquoi ne pas passer une minute sur le morceau de métal le plus important de votre équipement.

Vous pouvez attraper la carpe avec un morceau de plastique, mais pas avec un hameçon émoussé !

Il existe maintenant différents moyens et outils pour affûter les hameçons. Outre les limes diamantées largement connues, nous pouvons citer également un appareil électrique appelé Hook Doctor et divers types de gommes.

Les limes

La première méthode dont je vais vous parler est celle la mieux connue avec les limes diamantées.

Affûtez vos hameçons !

– La lime. Utiliser une lime en métal ou diamantée est une question de goût. La largeur et le facteur abrasif sont importants.

Je préfère les limes qui ont une largeur d’au moins 1 cm. Utilisez une lime avec un grain de 400 à 600.

Avec celle-ci, vous n’enlevez pas trop de matière à chaque passage. N’oubliez pas que ce qui est supprimé l’est définitivement.

Plus vous aurez d’expérience, plus vous aurez tendance à utiliser des limes plus fines, car ils se traduisent par des pointes d’hameçons encore plus nets et précis.

– Une lime en pierre est un autre outil que je recommande. Utilisez une pierre avec un grain de 1000-3000.

La lime en pierre est utilisée pour éliminer les bavures qui se produiront pendant que vous travaillez avec la lime diamantée et vous pouvez également l’utiliser pour reconditionner vos hameçons utilisés.

– Un étau à main. Bonne chance pour essayer d’aiguiser un crochet pendant que vous le tenez entre deux doigts !

Un étau à main vous offre une prise solide et peut également servir de guide pour les limes tout en travaillant.

– Une loupe vous aidera à vérifier vos étapes de travail et visualisera l’effet de votre travail sur l’hameçon lui-même.

Certains pêcheurs que je connais se fient uniquement au piquant de la pointe dans la peau de leur pouce, mais je sais, d’après les centaines d’hameçons que j’ai vérifiés au microscope, qu’une pointe qui semble tranchante peut encore être loin d’être parfaite. Utilisez une loupe avec un grossissement d’au moins 30 fois. Un éclairage intégré permet de faire ressortir les petits détails que nous recherchons.

Le guide étape par étape suivant peut être utilisé pour les hameçons à pointe droite ou rentrante.

Il diffère juste à la dernière étape où vous suivez la forme de la pointe pour une pointe rentrante ou répétez simplement les mêmes étapes que vous avez utilisées sur les côtés si vous affûtez une pointe droite.

Au début, nous travaillons des deux côtés en fonction de la main que vous préférez.
Vous serrez l’hameçon assez bas dans l’étau à main.

Cela donne la meilleure tenue et empêche l’hameçon de bouger. La meilleure façon pour moi est de placer l’étau juste devant moi et de le regarder par le dessus.

Affûtez vos hameçons !

Vous commencez depuis l’ardillon en positionnant la lime sous un angle très étroit et vous l’avancez vers la pointe.

Utilisez les bords plats de la lime et l’étau à main comme guide. De cette façon, vous ne dérapez pas et n’endommagerez pas l’hameçon.

En ce qui concerne le bon angle, il est difficile de donner une réponse précise, car tous les modèles et tailles d’hameçons sont différents.

Ce que vous cherchez à voir après quelques passages est le résultat suivant :

Affûtez vos hameçons !

Le revêtement de surface a été retiré entre l’ardillon et la pointe, mais pas complètement. Cela vous dira que vous avez le bon angle.

À chaque passage suivant, vous continuerez à retirer plus de revêtement vers la pointe et à aplatir le côté de l’hameçon. Lorsque le revêtement est parti sur toute la pointe, ce côté est prêt.

Vous pouvez maintenant retourner l’étau de sorte que la pointe soit face à vous et travailler l’autre côté de l’hameçon en tirant la lime vers vous.

Encore une fois, en commençant par l’ardillon, en allant vers la pointe. De cette façon, vous avez un contrôle parfait sur ce que vous faites.

Une fois que les deux côtés sont terminés, nous pouvons nous occuper du dessus de la pointe. C’est là que les hameçons avec des pointes droites sont différents des hameçons avec des pointes rentrantes comme mentionnées précédemment.

Comme je trouve que les hameçons avec des pointes droites sont plus faciles (vous répétez les étapes précédentes), je vais plutôt vous montrer l’exemple à suivre pour une pointe rentrante.

Comme nous ne pouvons plus utiliser les bords plats de l’étau comme guide, nous devons vraiment nous concentrer au maximum pour la dernière partie.

Pour créer une section de pointe vraiment fine et agressive, j’aime commencer par retirer un peu de matière au-dessus de l’ardillon. Cinq à dix passages droits, exécutés avec un peu de pression, créeront un « plateau » comme celui-ci :

Affûtez vos hameçons !

Vous voyez que la pointe est toujours intacte. Ce n’est que lorsque je verrai ce résultat que je commence à suivre la forme de la pointe à chaque passage, avec de moins en moins de pression :

Affûtez vos hameçons !

Après chaque passage, vous vérifiez le résultat à l’aide de la loupe. Vous verrez comment la pointe s’amincit jusqu’à la perfection.

Si tel est le cas, votre hameçon est presque prêt. La dernière étape consiste à se débarrasser des arêtes et des bavures apparues pendant le processus d’affûtage.

Nous sommes passés d’une section de pointe ronde à une section de pointe en forme de « boîte ».
Pour la dernière étape, vous pouvez ranger votre lime diamantée et utiliser une lime en pierre.

Affûtez vos hameçons !

Mouillez la lime en pierre avant de l’utiliser. Au lieu de travailler sous des angles de 90 degrés comme nous le faisions auparavant, nous allons maintenant suivre la forme de la pointe sous un angle de 45 degrés.

Juste deux ou trois passages en suivant la forme de la pointe sans aucune pression du tout enlèvera les bavures et donnera à l’hameçon la touche finale.

Vérifiez-le à nouveau à la loupe et si vous aimez le résultat, essuyez-le simplement avec un morceau de tissu doux pour vous débarrasser des derniers micro-flocons de métal et de revêtement.

Affûtez vos hameçons ! Affûtez vos hameçons ! Affûtez vos hameçons !

Affûtez vos hameçons !
Les quatre étapes qui montrent la transformation de la section de la pointe.

Dispositif électrique

Récemment, sur le marché, un appareil électrique appelé « Hook Doctor » rend le travail d’affûtage plus facile et plus rapide que l’utilisation de la lime diamantée.

Affûtez vos hameçons !

Physiquement, il s’agit d’un objet compact de forme ronde avec à son extrémité supérieure une pierre circulaire au carborundum 180 qui peut tourner dans le sens des aiguilles d’une montre et dans le sens anti-horaire pour s’adapter à tous les besoins.

La batterie au lithium chargée par USB a une durée de vie suffisante pour affûter de nombreux hameçons en une seule séance.

Avec le Hook Doctor, il y a aussi une petite pince (Hook Doctor Vice) qui facilite le travail en assurant une bonne tenue de l’hameçon pendant l’affûtage.

Affûtez vos hameçons !

Les étapes à suivre pour affûter un hameçon sont les mêmes qu’avec la lime diamantée. En commençant par les deux côtés, nous pouvons travailler ensuite sur la face avant et ensuite affiner le travail en utilisant la même pierre utilisée après les limes.

Ce qui est différent, c’est qu’il faut apprendre le temps nécessaire pour appuyer la pointe de l’hameçon contre la pierre.

Après quelques échecs au début, nous pourrions atteindre un résultat parfait.

Les gommes abrasives

Une autre façon de rendre nos hameçons plus piquants est l’utilisation d’un objet sous forme de gomme.

Affûtez vos hameçons !

De nombreuses marques les proposent, mais je souhaite attirer votre attention sur une marque en particulier qui reste à l’écart, car sa gomme peut être utilisée de manière intelligente.

De nombreux tutoriels expliquent que nous pouvons affûter nos pointes simplement en les frottant sur la surface de la gomme.

Bon, il ne fait aucun doute qu’en enlevant une fine couche de métal, l’hameçon deviendra plus piquant, mais on peut faire mieux !

La gomme à laquelle je fais référence s’appelle « The Rock », vendu par PB Products, et pour affûter notre pointe, ce que nous devons faire est simplement la pousser dans la gomme puis la tourner pendant un moment avant de l’enlever pour voir le résultat.

Vous verrez que la pointe sera plus brillante, car le revêtement a été légèrement retiré. Nous pouvons ensuite affiner le travail en utilisant la gomme comme une lime.

Le résultat n’est pas comparable à un hameçon affûté à l’aide de limes diamantées ou du Hook Doctor, mais on obtient quand même un résultat relativement satisfaisant avec très peu d’efforts.

La gomme est aussi très bien pour reconditionner très rapidement un hameçon qui a déjà piqué plusieurs carpes.

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Bouton retour en haut de la page
Chargement...
X
X