Appâts

BOUILLETTES MAISON – INGREDIENTS ET MIXES !

Article proposé par la rédaction de Carp LSD

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Voici un dossier qui nous semble utile aussi bien pour les carpistes débutants que pour les plus expérimentés qui confectionnent eux-mêmes leurs bouillettes.

Tout d’abord nous vous proposons un résumé des principaux ingrédients utilisés pour la confection des bouillettes maison. Pour chaque ingrédient nous attribuons une note de 1 à 5 (1 pour faible, 5 pour fort) pour le pouvoir stimulateur instantané (SI), l’attraction à moyen terme (MT) et l’attraction à long terme (LT).

Ensuite, après cette liste assez complète, nous vous donnons des recettes adaptées pour différents types de pêche et d’amorçage. Il s’agit des recettes qui ont fait leurs preuves, qui tiennent la route et que vous pouvez utiliser en toute confiance, ou encore personnaliser à votre goût.

LA LISTE DES INGRÉDIENTS

Produits dérivés de lait

1 – Caséine

Plus de 80% de protéines (jusqu’à 90% suivant le degré de qualité), mais elles sont peu adaptées aux besoins alimentaires des carpes. Disponible en version « acide » (au goût neutre) et « rennet » (au goût légèrement salé) en plusieurs granulométries :

  • 30 mesh : granulométrie importante – tendance à alourdir l’appât

  • 60 mesh : granulométrie plus fine

  • 80 et 90 mesh : sous forme de poudre très fine – plus grande solubilité en eaux chaude – tendance à déformer les bouillettes lors de leur cuisson

Propriétés mécaniques : durcit la bouillette tout en lui donnant une certaine élasticité – tendance à renfermer les saveurs et arômes des bouillettes par effet de coagulation en surface. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10%

Pouvoir stimulateur instantané (SI) : 1

Attraction à moyen terme (MT) : 1

Attraction à long terme (LT) : 1

2 – Caséinate de Calcium

Une caséine modifiée avec environ 90% de protéines d’une valeur biologique très moyenne pour la carpe. Propriétés mécaniques : bon liant – durcit moins bien la bouillette – effet de déformation globale et de coagulation en surface lors de la cuisson des bouillettes. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10%. SI : 1 – MT : 1 – LT : 1

3 – Caséinate de Sodium (ou Natrium)
Avec environ 90% de protéines et un profil d’acides aminés comparable à celui de Caséinate de Calcium. Propriétés mécaniques : très bon liant – plus léger que le Caséinate de Calcium – idéal pour confectionner des bouillettes d’échage flottantes – fort tendance à déformer les bouillettes lors de leur cuisson. Pourcentage maximum conseillé selon nous : de 10% (bouillettes allégées) à 30% (bouillettes flottantes), en le combinant avec d’autres ingrédients légers. SI : 1 – MT : 1 – LT : 1

4 – Lactalbumine (Albumine de lait)

Environ 85% de protéines d’une bonne valeur biologique (digeste et utile pour la carpe). Goût et odeur plus prononcés (agréables) que les caséines et de couleur un peu jaunâtre. Propriétés mécaniques : excellent liant et durcisseur. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10% (complément protéique utile). SI : 2 – MT : 2 – LT : 3

5 – Lait en poudre pour veaux (Vitamealo, Milkivit, etc.)

Farine sucrée contenant environ 30% de protéines (bien équilibrées), des glucides (fort pourcentage de lactose), des matières grasses ainsi que des vitamines et minéraux. C’est un produit très complet et peu cher. Propriétés mécaniques : tendance à ramollir les bouillettes (compensable par l’ajout d’albumine d’œufs) – grâce à sa solubilité cet ingrédient optimise la diffusion des attractants solubles incorporés dans les bouillettes – léger effet de coagulation qui disparaît vite après immersion. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 20%. SI : 3 – MT : 3 – LT : 3


Ingrédients à base d’oeufs

6 – Albumine d’œufs

Plus de 80% de protéines (du blanc d’œuf) de très bonne qualité. Principalement utilisé comme liant-durcisseur à raison de 5 à 10% d’un mixe. SI : 1 – MT : 1 – LT : 1

7 – Poudre d’œuf

Avec environ 50% de protéines bien équilibrées et de couleur plus jaune car issu de l’œuf entier (blanc + jaune), cet ingrédient est nettement plus gras (45% !) que l’albumine et a moins tendance à durcir la bouillette. D’après nous le poudre d’œuf n’a pas vraiment sa place dans un mixe à bouillettes maison car nous y ajoutons déjà des œufs frais pour obtenir une pâte. SI : 1 – MT : 2 – LT : 2

8 – Nourriture pour oiseaux à base d’œufs

Une nourriture d’élevage fortifiante pour canaries et autres oiseaux exotiques avec un taux de protéines d’environ 15%. Composition globale : concentrés d’œufs (principalement issus du jaune d’œuf), farine de blé, sucre, miel, graines diverses et additifs vitaminés. Il s’agit d’un ingrédient très complet et très digeste au saveur très agréable et vendu à un prix très raisonnable. Il est facile à travailler dans un mixe et durcit très bien en phase de séchage. Grâce à sa granulométrie il garantit une diffusion optimale des arômes et autres attractants liquides. Les marques les plus populaires sont CeDe, Sluis CLO, Hinders BLO, Orlux et Nectarblend, disponibles aux meilleurs prix en commandant en grosse quantité (15 à 50 kg) sur plusieurs sites Internet anglais et hollandais. On trouve ce type de produit aussi sous d’autres noms dans les magasins animaliers français. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 20 à 50% selon le type de mixe. SI : 3 – MT : 3 – LT : 3

Autres birdfoods intéressants

Il en existe des dizaines et des dizaines qui sont intéressants en tant qu’ingrédient pour les mixes à bouillettes. Ici nous vous présentons que les plus populaires d’être eux, mais rien ne vous empêche d’expérimenter à volonté avec les autres.

9 – PTX

Nourriture complète pour oiseaux contenant pas moins de 32% de protéines (principalement d’origine animale car issue de la farine de viande mais avec aussi un faible pourcentage de protéines végétales), enrichie de vitamines et de minéraux ainsi que du miel. Contient aussi un bon pourcentage de matières grasses. C’est un birdfood pas comme les autres, idéal en tant que complément protéique dans un mixe neutre ou à base d’autres birdfoods. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 25%. SI : 1 – MT : 2 – LT : 3

10 – Robin Red

Complément de nourriture pour oiseaux à base d’épices, de carotène (fortement concentré) contenant de nombreuses vitamines et minéraux. Cet ingrédient à saveur très prononcée colore les bouillettes en rouge, toute comme le ventre des carpes après un amorçage prolongé (ce qui est sans danger) ! Les carpes adorent son goût au pouvoir stimulateur instantané. Mais attention ! Ce produit est souvent imité. Seul le vrai de chez Haiths en Angleterre (voir site Haiths.com) est vraiment efficace. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 5 à 10%. SI : 5 – MT : 5 – LT : 5

11 – Red Factor

Encore une nourriture complète, équilibrée et digeste à base d’œufs, de farines et de graines diverses avec cette fois-ci en bonus de la carotène (rouge TM – la même que dans le fameux Robin Red !). Une perle de chez Haiths avec laquelle il est possible de réaliser des bouillettes efficaces rien qu’en y ajoutant des œufs, un arôme et un sweetener ! Pourcentage maximum conseillé selon nous : 20 à 100% selon le type de mixe. SI : 3 – MT : 4 – LT : 5

12 – Mélanges de graines pour canaries ou oiseaux exotiques

Mélanges de petites graines diverses qui une fois broyées dégagent une saveur typique. Ils changent radicalement la granulométrie des bouillettes (diffusion optimisée) mais attention : ils ont tendance à sécher la pâte rapidement ! Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10 à 30% selon le type de mixe. SI : 3 – MT : 2 – LT : 1

13 – Prosecto Insectivorous

Une formule composée de nombreux ingrédients contenant certaines huiles très digestes, du miel et un fort pourcentage d’insectes séchés (garantissant un apport en protéines très utile !). Cette bonne nourriture est également riche en vitamines et minéraux. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10%. SI : 5 – MT : 5 – LT : 5

Ingrédients céréaliers

14 – Farine de blé

Bon ingrédient de base pour compenser des ingrédients à granulométrie importante. Bon liant qui durcit bien. Riche en hydrates de carbone (glucides – donc énergétique), les carpes apprécient aussi son goût. En version « complet » (contenant aussi la peau de la graine) cette farine est plus digeste et légèrement plus protéique (15%). Pourcentage maximum conseillé selon nous : 20%. SI : 5 – MT : 2 – LT : 1

15 – Semoule de blé

L’un des ingrédients de base les plus populaires. Excellent liant et durcisseur, son goût plait aux carpes. Il permet de réaliser des bouillettes lourdes et dures. Riche en hydrates de carbone mais pauvre en protéines (seulement 10% et pas très utiles). Pourcentage maximum conseillé selon nous : 20 à 50% selon le type de mixe. SI : 5 – MT : 2 – LT : 1

16 – Gluten de blé

Concentré de protéines de blé (environ 80%) de faible valeur biologique. C’est un super-liant peu digeste que nous conseillons d’utiliser qu’en faible quantité (max. 10%) pour résoudre des problèmes mécaniques de certains types de mixes « difficiles ». Son goût ne déplait pas aux carpes. SI : 3 – MT : 1 – LT : 1

17 – Germes de blé

C’est ce qui reste après avoir broyée la graine et enlevé la farine. Contient environ 30% de protéines de bonne qualité et est riche en vitamine B. Très digeste même quand les températures sont basses. Les carpes aiment cet ingrédient ! Par contre il se conserve mal et a tendance à ramollir les bouillettes. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10 à 20% selon le type de mixe. SI : 5 – MT : 4 – LT : 3

18 – Chapelure

Du pain sec ou des biscottes moulus en farine. Bon goût apprécié des carpes. Bon liant mais ramollit les bouillettes. Peut être utilisé à raison de 10 ou 20% dans un mixe bon marché. SI : 5 – MT : 2 – LT : 1

19 – Farine de maïs

Excellent ingrédient de base très apprécies des carpes ! Durcit bien les bouillettes. Contient de l’amidon (glucide principal des végétaux aquatiques !) – source énergétique utile pour les carpes. Existe aussi en version sucrée (meilleur liant et meilleur goût). Peut constituer jusqu’à 50% d’un mixe premier prix ou 10 à 20% d’un mixe plus équilibré. SI : 5 – MT : 3 – LT : 2

20 – Gluten de maïs

Contrairement au gluten de blé ce n’est pas un bon liant, mais il durcit bien les bouillettes. Contient environ 50% de protéines peu utiles mais relativement digestes. Dosage maximum conseillé : 10%. SI : 3 – MT : 2 – LT : 1

21 – Maïzéna

Principalement constitué de l’amidon de maïs dont le goût plait fortement aux carpes. Utilisé en faible pourcentage (5 à 10%) c’est un excellent liant et une bonne source énergétique pour la carpe. SI : 5 – MT : 4 – LT : 4

22 – Polenta (semoule de maïs)

C’est un meilleur liant que la farine de maïs mais durcit moins bien. Très bon goût et assez digeste. Dosage maximum : 20%. SI : 5 – MT : 2 – LT : 2

23 – Semoule de riz

A peu près les mêmes propriétés que la semoule de blé mais blanche (au lieu de jaune) et encore plus lourde. Parfait pour réaliser des bouillettes très dures et pas chères. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10 à 50% selon le type de mixe. SI : 4 – MT : 2 – LT : 1

24 – Farine de riz

Peut remplacer la farine de blé. De couleur très blanche, elle trouve sa place dans une mixe très blanche pour confectionner des bouillettes d’échage avec des couleurs qui pètent (rouge, jaune orange). Maximum 20% d’un mixe. SI : 4 – MT : 2 – LT : 1


25 – Flocons d’avoine

Bonnes qualités mécaniques dans une pâte mais tendance à déformer les bouillettes lors de leur cuisson. Goût très apprécié ! Dosage maximal 15%. SI : 4 – MT : 2 – LT : 1

Ingrédients légumineux

26 – Farine de soja dégraissée

L’un des ingrédients le plus utilisés dans l’industrie des bouillettes ! Pas cher, bonne qualités mécaniques et 47% de protéines ainsi que 30% de hydrates de carbone et seulement 1% de matières grasses. C’est une farine qu’on obtient à partir du soja nu grillé, un peu plus foncé que sa version grasse et avec un goût agréable qui ne semble pas laisser insensible nos chères carpes. Seule inconvénient est sa conservation limitée qui peut anéantir à zéro l’efficacité de vos bouillettes ! Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10 à 40% selon le type de mixe. SI : 4 – MT : 3 – LT : 3

27 – Farine de soja grasse

Plus légère que la précédente, elle est plus grasse (25%) et moins protéique (40%). Elle se travaille bien à raison de 10 à 40% d’un mixe. Là encore il s’agit d’un ingrédient qui rend la conservation des bouillettes assez délicate. SI : 4 – MT : 3 – LT : 1

28 – Isolat de soja

Un concentré de protéines (85%) de soja sous forme d’une poudre très fine. Bon ingrédient pour booster un appât en protéines végétales. Peut constituer jusqu’à 20% d’un mixe. Idéal pour compenser des ingrédients à granulométrie importante. SI : 1 – MT : 2 – LT : 3

29 – Farine de lupin

L’ingrédient clé du fameux mixe « Carp’s » mise au point par les frères Mahin, un grand classique qui est toujours aussi efficace partout ! La farine de lupin se travaille bien dans un mixe (jusqu’à 25%) et dégage une saveur typique à légère tendance dominante. C’est une farine plus équilibrée que la farine de soja, avec environ 43% de protéines d’excellente qualité, des matières grasses et des hydrates de carbone dans des proportions proche de l’idéal dans une nourriture pour carpes. SI : 5 – MT : 4 – LT : 4

30 – Farine d’arachides grillées

Un très bon ingrédient auquel peu de carpes savent résister ! Contient plus de 40% de protéines mais aussi un fort pourcentage d’huile. Mauvais liant mais durcit bien. Odeur typique et très prononcée ce qui permet de se passer d’un arôme. Granulométrie importante. La version non grillée est à éviter car elle se conserve très mal. SI : 5 – MT : 3 – LT : 1

Ingrédients à base de produits de mer

31 – Farines de poisson

Il existe plusieurs sortes dont les plus populaires sont la farine de poissons blancs (de mer), de l’anchois, de hareng et de sardines. Toutes ont une odeur typique (parfois très prononcée !). Utilisé en fort pourcentage (40%) on peut aisément se passer d’arômes additionnels. Même après de nombreuses heures dans l’eau leur goût et odeur persistent !

La farine de poisson « LT » est une farine de poisson spécifique qui est préparée à une température plus basse (Low Temperature) afin de mieux retenir les acides aminés sensibles à la chaleur. La farine de poisson LT contient moins d’huile que, par exemple, la farine de hareng normale, car l’huile de poisson est capturée pendant le processus de cuisson à la vapeur. En raison des températures plus basses pendant le traitement, la bonne valeur nutritive et les acides aminés thermosensibles sont mieux préservés.

Suivant les types de farines leur pourcentage de protéines varie de 60 à 75% (très digestes et très utiles sur le plan alimentaire !). Les farines de poissons deviennent vite imbattables dans le contexte d’une campagne d’amorçage d’accoutumance ! Leur taux en matières grasses est assez élevé. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10 à 40% selon le type de mixe. SI : 1 – MT : 3 – LT : 5

32 – Trouvit (granulés pour truites)

Utilisé pour l’élevage des truites ces pellets (disponibles en différentes tailles) sont composés de farines de poisson ainsi qu’un peu de farine de sang. C’est une nourriture complète et équilibrée pour truites mais elle est pour la carpe trop riche en matières grasses. Ces protéines (40 à 45%) sont de très bonne qualité. Les pellets sont faciles à mouliner en farine (robot de cuisine). Son odeur est fort pénétrante (les carpes en raffolent !) et ses qualités mécaniques dans un mixe très bonnes. A utiliser en raison de 10 à 60% selon le type de bouillette que l’on souhaite obtenir. SI : 2 – MT : 5 – LT : 2

33 – Granulés pour alevins de truites/saumons

Un produit très proche du Trouvit mais avec plus de protéines (54%). Excellent produit (très complet et digeste) pour réaliser des « food-baits ». A doser à raison de 10 à 40% d’un mixe. SI : 2 – MT : 5 – LT : 4

34 – Farine de crevettes

Souvent vendue sous le nom anglais « shrimpmeal », elle est réalisée à partir des déchets non décomposés, moulus et séchés de crevettes. Elle possède une odeur typique que les carpes aiment beaucoup. Contient environ 54% de protéines équilibrées et est très léger comme ingrédient. Peut être utilisé pour alléger un mixe (dosée de 10 à 20%) ou pour réaliser des bouillettes flottantes (30%) mais dans ce dernier cas il faudra l’associer à un bon liant (ici le gluten de blé peut s’avérer utile). SI : 3 – MT : 3 – LT : 3

35 – Farine de crabe

Constitué de déchets de crabes non décomposés, séchés et moulus, y compris la carapace, les viscères et une partie ou la totalité de la chair. Goût et odeur typiques, doux mais à tendance fort dominants. Produit très protéique ultra digeste qui constitue l’un des ingrédients clés des fameuses bouillettes Crab N°1 de la gamme de Leon. Très fort pouvoir stimulateur (attraction instantanée !). Peut constituer au maximum 20 à 30% d’un mixe. Malheureusement pas facile à trouver en dans le commerce. SI : 5 – MT : 5 – LT : 5

36 – Hydrolysat de poissons déshydratés

Aussi appelé « digestat de protéines de poisson séché » ce produit est constitué du digestat séché de poissons entiers ou de morceaux de poisson propres non décomposés, obtenu par hydrolyse enzymatique. Le produit est exempt d’arêtes, d’écailles et de solides non digérés. Il contient au moins 80% de protéines très digestes et très utiles pour la carpe. Son odeur est nettement plus neutre que les farines de poisson. Il trouve sa place dans un vrai « foodbait » (à raison de 15 à 20% d’un mixe) que l’on peut associer à l’arôme de notre choix (même fruité et sucré). Excellent ingrédient ! SI : 1 – MT : 3 – LT : 5

37 – Farine de Krill

Transformé en farine, le krill constitue une importante ressource pour les élevages de poissons. Cette farine est très riche en vitamines, acides gras et acides aminés, et c’est l’une des farines carnées les plus digestes pour la carpe. Elle contient environ 60% de protéines d’excellente qualité, ainsi qu’un peu plus de 20% de lipides. C’est un bon ingrédient pour un « foodbait » à hauteur de 10% dans un mixe. Si on veut en utiliser plus (jusqu’à 20%) il faudra l’associer à des ingrédients lourds sinon les bouillettes risquent de flotter ! SI : 3 – MT : 4 – LT : 5


Ingrédients à base de produits d’origine animale

38 – Farine de sang

Poudre de couleur rouge foncé avec une odeur pénétrante peu agréable (pour nous). Fort pourcentage de protéines de mauvaise qualité. A utiliser seulement en faible dosage (5%) en tant que colorant et/ou arôme solide. SI : 3 – MT : 2 – LT : 1

39 – Farine de viande et d’os

Moins grasse que les farines de poissons, avec environ 54% de protéines bien équilibrées ce produit constitue un bon alternatif et trouve sa place notamment dans les mixes pour bouillettes à caractère épicé (associé à des birdfood et la poudre de foie par exemple). Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10 à 30% selon le type de mixe. SI : 1 – MT : 3 – LT : 5

40 – La poudre de foie

Concentré de foie bovin ou de porc sous forme de poudre fine contenant jusqu’à 72% de protéines très digestes et seulement 2% de matières grasses. Forte odeur qui plait beaucoup aux carpes ! Excellent pour donner du goût à nos bouillettes. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 5 à 10% SI : 5– MT : 5 – LT : 5

41 – Croquettes pour chiens ou chats à base de viandes

Là on a le choix entre pas mal de marques et de types (et donc de saveurs !). Une nourriture très complète et digeste contenant environ 30% de protéines. Il suffit de le passer dans le robot de cuisine pour obtenir une farine avec d’excellentes qualités mécaniques. Pouvoir stimulateur quasi instantané. Utilisé à plus de 40% il n’est plus nécessaire d’ajouter des additifs car leur propre saveur est excellente et suffit largement. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 10 à 100% selon le type de mixe. SI : 4 – MT : 5 – LT : 5

Autres

42 – Chènevis moulu

La graine moulue de chanvre. Riche en matières grasses (source énergétique). Les carpes adorent ! A utiliser à raison de 10 à 20% dans un mixe. SI : 4 – MT : 2 – LT : 1

43 – Farine de noix tigrées déshydratée par traitement thermique

Moins grasse que la version nature (qui se conserve très mal), elle contient beaucoup de sucre et est très digeste. Goût et odeur prononcés. Les carpes en raffolent ! Peut être incorporée dans un mixe à raison de 10 à 20%. SI : 5– MT : 4 – LT : 3

44 – Coprah Mélasse

Cette farine est issue de la pulpe de la noix de coco qui sert à obtenir de l’acide oléique et quelques dérivés comme le beurre de coco. Cette farine grasse, une fois torréfiée, est plus connue sous le terme de coprah nature, mais en ajoutant de la mélasse, on obtient une farine foncée, sucrée et très collante C’est un ingrédient pas facile à travailler mais peut entrer dans un mixe à raison de 10%. Très bon attractant instantané ! SI : 5 – MT : 3 – LT : 2

45 – (Farine de) Coriandre

Il s’agit en fait d’une épice mais qui peut être utilisé en tant qu’ingrédient (5 à 10%) dans un mixe. Forte saveur et goût qui nécessite d’être compensé (adouci) par des ingrédients sucrés. La coriandre stimule le métabolisme (optimise la digestion des nourritures) et aide aussi à mieux conserver les bouillettes. SI : 3– MT : 4 – LT : 5

46 – Farine pour porcelets

Nourriture d’élevage complète à base de lait en poudre demi écrémé et de farine d’orge, de maïs, de soja et de blé. Elle contient 20% de protéines et est très riche en vitamines et minéraux. Durcit bien dans les bouillettes. Pourcentage maximum conseillé selon nous : 35%. SI : 2 – MT : 3 – LT : 3

47 – Levure de bière

Il s’agit d’un organisme unicellulaire qui transforme le sucre en alcool et gaz carbonique. Riche en protéines digestes (49%), vitamines et minéraux. Dosé à 5% dans un « foodbait » ou 10% dans un « attractor bait » il optimise considérablement la digestibilité des bouillettes. SI : 1 – MT : 3 – LT : 5

Les recettes qui tiennent la route !

Vous cherchez une recette de bouillette optimisée à votre style de pêche ? Que ce soit pour des pêches éclairs, la pêche en session ou une approche à long terme, voici quelques valeurs sûres en la matière.

Pêches éclairs

Pour les pêches instantanées de courte durée (une demi-journée à un week-end) sans amorçage préalable nous pouvons nous contenter d’un mixe assez basique qui reste digeste et diffuse bien les attractants. Voici deux mixes birdfood très simples et peu onéreux qui répondent bien à ces critères.

 

Recette 1
35% : Semoule de blé
10% : Farine de blé
10% : Farine de soja dégraissée
15% : Farine de maïs
15% : Graines pour canaris moulues
15% : Graines pour oiseaux exotiques moulues
Pourcentage total en protéines : inférieur à 15%

Recette 2
40% : Necterblend, PTX ou CeDe (nourriture complète pour canaries)
40% : Semoule de riz
10% : Farine de soja grasse
10% : Farine de maïs
Pourcentage total en protéines : de 14 à 20%

Ces types de mixes se marient bien avec des arômes épicés (excellent en hiver aussi !) combiné avec un sweetener classique ou à base de NHDC. On peut éventuellement envisager de booster les esches dans le but de déclencher rapidement des touches.

Pêche en session

Pour la pêche en session (1 à 2 semaines) nous avons besoin d’un mixe un peu plus riche et équilibré qui nous permet de « construire » une activité régulière sur notre zone de pêche. Ici le but est de pêcher sur une surface plus importante et d’y conditionner les carpes de façon à ce qu’elles reviennent régulièrement se nourrir de nos appâts. Pour ce type de pêche notre préférence va vers les « Hybrid Foodbait », des mixes qui contiennent aussi bien du birdfood que des farines de poisson (ou autres farines contenant des protéines animales).

Ces mixes sont à la fois nutritifs, digestes et assurent une bonne diffusion des attractants. Taux de protéines de ces trois mixes : environ 23%

Recette 1
20% : Red Factor (birdfood enrichie de carotène et contenant une infime quantité d’huiles essentielles)
20% : CeDe
20% : Farine de poissons blancs
20% : Semoule de blé
10% : Farine de maïs
10% : Farine de soja dégraissée

Recette 2
20% : Granulés pour truites moulus
20% : PTX
20% : CeDe
30% : Semoule de blé
5% : Robin Red
5% : Poudre de foie

Recette 3
20% : Farine de crabes
20% : CeDe ou Red Factor
20% : Croquettes pour chiens moulus
20% : Semoule de blé
20% : Farine de maïs

Pour ces mixes on peut choisir un arôme carné tel que le Crabe qu’on peut combiner avec un sweetener à base de NHDC. Ici le boostage des bouillettes d’eschage est peu inutile car nous conditionnons les carpes avec les bouillettes d’amorçage.

Amorçage à long terme

Conditionner les carpes avec nos appâts sur des plans d’eau que l’on pêche régulièrement et durablement est certainement la méthode la plus sûre de bien cibler les plus gros sujets d’une population.

Ici il s’agit de nourrir les poissons à des intervalles réguliers (au moins 2 à 3 fois par semaine) avec des quantités d’appâts suffisantes pour les mettre en confiance totale, même les sujets réputés méfiants et difficiles.

Les premières semaines on ne fait que nourrir les poissons, ensuite on les pêche, mais pas trop intensivement et tout en continuant nos amorçages d’entretien à un rythme régulier.

L’efficacité de cette méthode est largement démontrée par le fait qu’au bout d’un moment de nombreux poissons se font reprendre à plusieurs reprises avec le même appât. Ici c’est la qualité de l’appât qui est déterminant pour la réussite. A long terme seuls les appâts nutritifs et équilibrés continueront à intéresser les carpes.

Recette 1
25% : Farine de hareng (protéines animales très digestes + mat. grasses)
20% : Micro granulés pour alevins de carpes (protéines animales digestes + vit/min)
10% : Farine d’anchois (protéines animales très digestes + mat. grasses)
20% : Farine de soja dégraissée (protéines végétales, hydrates de carbone)
15% : Semoule de blé (hydrates de carbone)
10% : Isolat de soja (protéines végétales)
Pourcentage total en protéines : environ 53%

Recette 2
30% : Farine de hareng (1) ou de sardines (2) (protéines animales très digestes + mat. grasses)
15% : Micro granulés pour alevins de carpes (protéines animales digestes + vit/min)
10% : Semoule de blé (hydrates de carbone)
20% : Farine de soja dégraissée (protéines végétales, hydrates de carbone)
10% : Isolat de soja (protéines végétales)
15% : Croquettes pour chien moulues (protéines animales, mat.gr., hydrates de carbone, vit/min)
Pourcentage total en protéines : 1 : 55% – 2 : 53%

Recette 3
20% : Farine de poissons blancs (protéines animales très digestes + mat. grasses)
20% : Hydrolysat de poisson séchés (protéines animales très digestes)
30% : Semoule de blé (hydrates de carbone)
10% : Farine de blé (hydrates de carbone)
10% : Farine de soja dégraissée (protéines végétales, hydrates de carbone)
10% : Farine de maïs (hydrates de carbone)

Pourcentage total en protéines : environ 40%

Les recettes 1 et 2 sont déjà carnées de par leur composition mais pour accentuer leur note carnée on peut envisager de les compléter (à faible dosage) avec un arôme du style Monster Crabe.

La 3ème recette est de nature plus neutre et met en valeur des arômes fruités ou crémeux. Dans tous les cas il est possible d’améliorer les performances stimulatrices de ces recettes en les sucrant avec du NHDC. Le boostage des esches est inutile.

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Bouton Haut de page
Chargement...
X
X