Interviews

15 questions à Benjamin Balme

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Un pêcheur connecté à la Nature !

Amoureux fou des joyaux de notre chère Terre, Benjamin vous un culte à Dame Nature qu’il observe et étudie depuis son plus jeune âge.

La pêche est pour lui avant tout un prétexte pour se retrouver au bord de l’eau et observer la vie sauvage.

Ne le cherchez pas sur le dernier spot à la mode, le street fishing très peu pour lui.

Il vit une histoire d’amour avec un fleuve mythique, le Rhône, et cherche inlassablement à en percer ses mystères et ceux de ses occupantes à la robe d’or et d’écaille.

Toujours souriant, loin des querelles stériles de clocher, c’est un homme empli d’une richesse intérieur exceptionnelle, très cultivé et généreux, passionné et passionnant et doté d’une qualité bien rare dans notre milieu : l’humilité au sens noble du terme !

INTERVIEW CARP LSD

1-Comment as-tu découvert la pêche de la carpe ?

J’ai la chance d’avoir été bercé par le doux son des moulinets depuis tout petit, étant issu d’une famille de pêcheurs.

Je passais la plus grande partie de mon temps libre à taquiner les carpeaux dans les étangs de mon village avec les copains et puis de fil en aiguille, j’ai découvert les techniques plus « modernes » qui m’ont emmené vers des lieux plus complexes.

Benjamin Balme | Un pêcheur connecté à la Nature ! | INTERVIEW CARP LSD
Ma passion…

2-Quelle est ta situation professionnelle ?

Je suis gestionnaire de réserve naturelle en région Auvergne Rhône-Alpes. J’ai la chance d’exercer un métier passionnant qui me permet d’être en permanence en lien avec la nature.

3-As-tu des sponsors ?

J’ai 2 entreprises spécialisées qui me font confiance depuis plusieurs années : PROLOGIC pour le matériel de pêche et CAPRIVER pour les appâts.

Benjamin Balme | Un pêcheur connecté à la Nature ! | INTERVIEW CARP LSD
Mon métier…

4-Plutôt pêcheur de longues sessions ou adepte de pêches rapides ?

De par mes activités professionnelles, personnelles et surtout ma famille, je n’ai pas le temps de passer de longs moments au bord de l’eau.

De manière générale, je n’ai jamais été attiré par les longues sessions. Je préfère nettement les matinées ou soirées au bord de la rivière.

C’est toujours un challenge pour moi de me dire : « J’ai 3h de pêche pour prendre une carpe ».

Cela demande beaucoup de remises en question et d’adaptation. En outre, c’est ce qui me fait avancer dans ma passion !

5-Niveau destination, tu es plutôt privé ou public ?

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

J’ai toujours été attiré par les eaux sauvages et tranquilles. C’est pour cette raison que depuis plus de 20 ans, je pratique essentiellement en rivières et en grands lacs.

Benjamin Balme | Un pêcheur connecté à la Nature ! | INTERVIEW CARP LSD

6-Tu es du style à benner lourd ou préfères-tu des amorçages légers et ciblés ?

Pêchant souvent sur de courtes durées, j’ai tendance à préparer systématiquement mes parties de pêche.

Sur le Rhône que je côtoie énormément, j’ai tendance à mettre de petites quantités 24h avant ma pêche. Les poissons sont tellement mobiles qu’il est difficile de vraiment les arrêter !

7-Côtés présentations, tu es plutôt dense ou flottante ?

Je m’adapte en fonction des conditions.

J’ai tendance à privilégier les présentations denses ou en bonhommes de neige. Après, pour leurrer quelques poissons, je peux utiliser aussi des petits appâts flottants.

Benjamin Balme | Un pêcheur connecté à la Nature ! | INTERVIEW CARP LSD
Pêcher, c’est s’émerveiller…

8-Quel est ton montage de prédilection ?

J’utilise 2 montages depuis pas mal d’années : l’indémodable nœud sans nœud et le spinner-rig.

Ces deux montages me permettent de pallier à toutes les situations, donc j’évite de passer trop de temps à me prendre la tête avec cet aspect de la pêche !

9-Ton appât préféré ?

La patate bien sûr !
Pour le côté moins « vintage », je dirais quand même une bonne bouillette au Monster Crab.

Benjamin Balme | Un pêcheur connecté à la Nature ! | INTERVIEW CARP LSD
Le Rhône, un fleuve qui me fascine depuis toujours…

10-Quel matériel emploies-tu ?

Le matériel qui prend le moins de place possible !

Avec le temps, j’ai mis de côté tout le superflu car j’apprécie la mobilité.

Pour éviter de faire comme tout le monde, j’apprécie pêcher les zones inaccessibles ou non carrossables.

Pour ce type d’approche, je prends juste mon sac à dos, mon fourreau et mon tapis de réception.

Pour les nuits furtives, j’y ajoute un brolly et un bedchair léger.

11-D’après toi, quelles sont les qualités essentielles pour être un bon pêcheur de carpe ?

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Sur la rivière que je pratique depuis plus de 20 ans, je dirai que la mobilité peut être un sérieux atout.

Savoir anticiper le déplacement des poissons en fonction de la météo, des débits et autres paramètres, peut parfois permettre de tirer son épingle du jeu.

Benjamin Balme | Un pêcheur connecté à la Nature ! | INTERVIEW CARP LSD

12-As-tu un mentor, un pêcheur qui t’a fortement influencé ?

Je ne suis pas vraiment un pêcheur qui suit les modes et les influenceurs. J’aime les gens simples et passionnés.

A la fin des années 90, quand j’ai démarré cette pêche, j’aimais beaucoup la philosophie de David Tartaglione, qui pêchait déjà beaucoup la rivière de manière simple et efficace.

Léon reste aussi un grand monsieur du paysage halieutique dans notre pays et j’ai été (et je suis encore) un lecteur attentif de ses articles.

Ce sont des personnes que je respecte beaucoup et qui ont su garder une image de pêcheurs passionnés.

Après, j’ai beaucoup appris avec mes copains pêcheurs qui se comptent sur les doigts d’une main, qui ont su au fil des discussions faire évoluer mes choix et ma façon de penser.

13-Quel est ton regard sur les réseaux sociaux ?

Un regard songeur…

C’est un formidable outil de partage pour notre passion qu’il faut utiliser à bon escient.

J’ai toujours plaisir à poster une belle image ou à regarder d’autres publications de pêcheurs passionnés qui produisent des contenus qualitatifs.

Le reste et notamment la propagande, la publicité à outrance ou les profils racoleurs me plaisent nettement moins !

14-Comment envisages-tu l’avenir de la pêche de la carpe en France ?

L’avenir passe par la sensibilisation des plus jeunes.

Or, si je regarde ce qui se fait dans mon département, il n’y a aucune volonté de sensibiliser et d’éduquer notre jeune génération : pas de camps de pêche, aucune animation, pas de communication dans les écoles…

Les sites publics sont privatisés et ne permettent pas aux plus jeunes, sans beaucoup de moyens d’y avoir accès.

Le long des cours d’eau, les aménagements et les barrières poussent comme des champignons sans tenir compte des usages et des pêcheurs.

Si on rajoute à cela des fédérations de pêche qui ont du mal à s’unir pour lutter contre certaines associations militantes et extrémistes, vous comprendrez que j’ai du mal à voir un rayon de soleil dans l’avenir de notre passion.

En tant qu’amoureux de nos écosystèmes, je vois arriver aujourd’hui des gestions halieutiques complètement extrêmes, avec des alevinages insensés dans certains plans d’eau, ayant pour objectif de nettoyé la moindre pousse d’herbier aquatique qui sort du fond.

On gravillonne les berges pour éviter de se salir les chaussures, on bâtit des hôtels 4 étoiles le long des étangs…

Ce raisonnement purement productiviste, ne prend pas en compte les aspects environnementaux et notamment l’impact sur l’écosystème.

On veut toujours plus et toujours plus gros pour satisfaire la demande et remplir les carnets de réservation.

Ces comportements extrêmes donnent malheureusement une image défavorable à notre passion dont certains détracteurs se servent pour nous enfoncer.

Même si je pointe ici certaines dérives, il reste encore (heureusement) certaines fédérations qui tentent d’aller dans le bon sens qu’il faut valoriser et soutenir.

Benjamin Balme | Un pêcheur connecté à la Nature ! | INTERVIEW CARP LSD

15-Des projets ?

Continuez à prendre beaucoup de plaisir au bord de l’eau, partagez avec mes amis de bons plans foireux comme nous savons si bien les monter !

A titre plus personnel, poursuivre mes petites vidéos pour présenter toute cette biodiversité que l’on peut admirer lors d’une belle journée à la pêche.

 

 

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Afficher plus

Articles liès à la même thématique

Bouton retour en haut de la page
Chargement...
X
X