Culture Carpe

Rod Hutchinson | Son parcours de pêche…

Leon Hoogendijk

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

HOMMAGE ROD HUTCHINSON CARP LSDRod a passé son enfance au bord de l’eau. Depuis tout petit, il était émerveillé par le monde aquatique et il a péché ses premiers petits poissons blancs avec une canne bricolée lui-même dès l’âge de 5 ou 6 ans.

Dans les années suivantes, il pêchait les anguilles, les perches et quelques brochets avant de s’acharner sur les (grosses) tanches. Il adorait pêcher les tanches et était excellent dans cette discipline. C’est à l’âge de 15 ans qu’il prend sa première carpe (de taille modeste) alors qu’il pêchait les tanches.

C’était en 1961, et capturer une carpe était considéré comme quelque chose d’assez exceptionnel à cette époque. Rod n’avait jamais vu une carpe avant. C’était son plus gros combat jusque-là. Peu après il rencontre un homme qui lui parlait d’un autre lac, Pinetree (que Rod n’avait jamais visité), où il y aurait quelques grosses carpes.

Lorsqu’il visite ce lac et fait le tour, il observe les zones de bordure puis au bout d’une heure tombe sur une carpe (une fully) énorme estimée à 90cm, un véritable monstre. C’est en voyant ce gros poisson qu’il décide que la carpe serait désormais sa cible principal. C’était le début d’une passion démesurée ! Dès lors Rod décide de lire et apprendre un maximum sur ce mystérieux poisson.

Premier pas

Pour pêcher des carpes il fallait s’équiper correctement. À 15 ans Rod avait déjà quitté l’école et travaillait pour un tout petit salaire, mais il vivait chez ses parents et il pouvait donc dépenser son argent à du matériel de pêche.

Le jour après avoir vu la grosse carpe à Pinetree, il s’est rendu dans le magasin d’articles de pêche où il s’est procuré un moulinet Mitchell 300 et une canne Chapman 500, 10 pieds, 1,5lbs en bambou refendu. C’était une canne dont l’action était proche de la célèbre Richard Walker MK IV mais proposée à un prix bien plus abordable.

Hommage à Rod Hutchinson
Voici la canne Chapman 500 et le moulinet Mitchell, le premier vrai ensemble carpe que Rod s’est procuré lorsqu’il avait 15 ans. (Collection Leon Hoogendijk)

Dès sa première sortie à Pinetree, il prend une carpe miroir de 9lbs, suivie de deux années de bredouille ! Pendant ces deux ans Rod avait réussi à ferrer une carpe à plusieurs occasion mais pas à le mettre à l’épuisette.

Finalement il décide de pêcher un autre petit lac, mieux peuplé en carpes, bien que de tailles plus modestes. Dès sa premier sortie il prend 3 carpes jusqu’à 8lbs sur un morceau de pain flottant.

C’est sur ce lac facile (bien que le mot « facile » soit tout relatif) que Rod va pendant un an se forger une expérience qui va lui servir quand ensuite il s’attaquera à d’autres lacs moins peuplés en carpes et réputés plus difficiles. Peu à peu il a réussi à trouver les pièces d’un puzzle qui était encore extrêmement complexe à cette époque.

Pêcher les carpes consistait à résoudre des problèmes, et des problèmes il y en avait beaucoup, le chemin était long… Plus tard (en 1972) il retournera à Pinetree et réussit à y capturer plusieurs carpes de plus de 20lbs en un rien de temps. Ce qui dix ans plus tôt lui semblait être un lac ultra compliqué avec des carpes imprenables était maintenant devenu un lac facile.

Hommage à Rod Hutchinson
Rod avec un triplé capturé dans les années 60.

Il était sur le bon chemin, et son arme secrète était les graines (toutes sortes) avec lesquels il était possible de créer une préoccupation chez les carpes. C’est cette approche qu’il appliqua sur le fameux lac Redmire Pool quand avec Chris Yates il rejoint le syndicat en 1972.

Il pêcha ce lac pendant trois ans et eut des résultats incroyables. Jusque-là aucun autre pêcheur de carpes n’avait eu un tel succès sur ce lac réputé très difficile. Après le célèbre Redmire Pool il a pêché d’autres lacs légendaires, dont le fameux Savay Lake où là encore il eut des résultats sans précédents, même en plein hiver !

Rod expérimentait alors beaucoup avec des appâts HNV (à haute valeur nutritif) composés de farines de poisson et de birdfoods, sans pour autant oublier l’importance des attractants. Il maîtrisait la science des appâts à la perfection, et cela lui permettait toujours de faire la différence par rapport aux autres pêcheurs de carpes.

En mode pionnier…

En 1985, après un parcours incroyable sur les célèbres eaux britanniques, il s’est pointé à Saint Cassien où il réalisa trois fois de suite un véritable carton avec quelques très gros poissons à la clé. Dans les années suivantes Rod venait très régulièrement en France, un pays dont il était tombé amoureux.

Il aimait le « pioneering » sur les lacs et rivières peu connus encore. Dans les années 93-96 il venait plusieurs fois par an à Orient puis, plus tard, il a aussi pêché à Madine et sur d’autres lacs bien connus ou peu connus dans d’autres pays européens.

Il rêvait de gros poissons mais ce n’était pas une obsession. Il aimait surtout l’aventure et le défi. Il a bien évidemment aussi connu des échecs, c’est obligé quand on se lance dans l’inconnu où quand on pêche des lacs ultra-difficiles, mais c’était justement ce qui faisait que le rêve et la magie de sa pêche restaient intacts.

La passion d’une vie

Ces dernières 15 années Rod s’est peu à peu affaibli, il avait des problèmes de santé de plus en plus sérieux. Il n’avait plus la forme physique de faire le guerrier et s’est orienté vers des eaux plus confortables dont certains privés, où il pouvait quand même passer du bon temps au bord de l’eau tout en s’appliquant dans sa pêche.

On comprend son choix. Rod a continué à pêcher jusqu’au bout, à chaque fois qu’il avait ou retrouvait la force pour le faire. La pêche de la carpe était sa vie, il ne pouvait pas vivre sans, même s’il a avoué ne pas avoir été raisonnable par rapport à ses proches ou les femmes qu’il a pourtant véritablement aimées dans sa vie.

Il a vécu sa pêche pleinement, mais pour le faire il a fait des sacrifices, il en était conscient et parfois se sentait coupable aussi. Mais c’était comme ça, la passion le remportait à chaque fois, c’était plus fort que lui…

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Étiquettes
Bouton Haut de page
Fermer
Fermer
Loading...
X
X