Actus - Infos

« Destination H2O » célèbre son anniversaire et lève le voile sur 2020 !

Jocelyn Dupré

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Photographie : Thierry Bissonnier & Jocelyn Dupré

Tourner une vidéo nécessite de prendre un peu de temps de sa partie de pêche pour se concentrer sur la vidéo. C’est évidemment des choses à faire en plus mais cela reste franchement agréable !

Arrosons ça ensemble !
Retour sur un projet qui a démarré dès fin d’année 2017. C’est armé de ma caméra VG30 Sony que j’ai eu l’envie d’immortaliser quelques images d’un trip au Maroc sur les rives de Bin el Ouidane. C’est un lac que j’ai eu la chance d’aborder à son ouverture en 2007, les poissons n’étaient évidemment pas ceux d’aujourd’hui mais ils étaient déjà magnifiques aux robes et teintes exceptionnelles.

J’avais d’ailleurs eu l’occasion de filmer ma session à l’époque et d’intégrer les images à un Dvd : La passion des Grands lacs. Comme beaucoup de pêcheurs, les montagnes de l’Atlas m’ont captivé tout comme cette immensité d’eau émeraude. Le décor grandiose, mélange de gigantisme, de nature sauvage aride et colorée sont à couper le souffle et je m’étais dis qu’avec un peu d’effort à deux avec mon pote Nicolas, on aurait pu filmer quelques images vidéo souvenirs.

Après un dérouillage de mes réflexes vidéos…et pas mal d’heures passées en post production l’épisode 1 de la série était en ligne.

Merci à vous !

Une jolie miroir capturée par Jeff dans le cadre de cette superbe session sur ce grand lac de l’est de la France.

Dès l’épisode 2 sur Orient avec Patrick Zambeaux, c’est mon ami Thierry qui s’est décidé à nous accompagner pour passer derrière la caméra. Il s’intéressait à la vidéo, il avait d’ailleurs eu l’occasion de faire une petite vidéo pour un ami à moi sur la pêche du carnassier.

A partir de ce moment-là, nous avons passé un temps incalculable à travailler ensemble. Autodidactes tous les deux, je souhaitais partager avec lui ce que j’avais découvert et appris de mes vidéos et de mes projets à la télévision (Seasons), car l’objectif était bien de faire des vidéos plus esthétiques. Désormais Thierry dispose d’un excellent niveau que j’aurais bien du mal à l’égaler…

H2O aujourd’hui, c’est 8 épisodes, un medley et un 3 minutes que vous pouvez retrouver centralisés sur le site www.jocelyndupre.com et qui cumulent plus de 650 000 vues dans les versions françaises et anglaises. Pour moi comme pour Thierry c’est au-delà de toutes nos attentes et espérances. Pour deux amateurs, sans formations dans le domaine qui ont appris le tout sur le tas. Sur ce début d’année vous pourrez également retrouvez H2O sur la chaine TV Chasse et Pêche.

La plus grosse prise de 27,5 kilos lors du H2O #8 réalisée sur différentes gravières en compagnie d’Alan, de Bastien et de Thierry.

Un épisode 8 sur des gravières sauvages ! 

Pour cet épisode 8, je voulais aborder la pêche en gravière qui reste une des approches les plus techniques de la pêche à la carpe, en tentant de réaliser trois parties de pêche sur 3 gravières complétements différentes en raison de leurs localisations, de leurs tailles et de leurs profondeurs.

La particularité commune aux gravières tient à la clarté d’une eau de bonne qualité qui provient des nappes phréatiques. Cette transparence favorise le développement par la photosynthèse des végétaux et du développement de la nourriture naturelle (micro et macro-benthos).

L’abondance de la nourriture naturelle constitue une des principales raisons qui expliquent la taille exceptionnelle des carpes qui évoluent en gravière. Evidement le fait qu’elles soient pêchées et amorcées régulièrement contribue fortement à la production de poissons records.

Cette clarté de l’eau nécessite d’adapter son approche de pêche dans la localisation et l’identification des points d’alimentations des poissons. L’usage de masque de plongée, d’aquascope, de prodding stick, de caméra subaquatique, de lunette polarisante, de carotteur…permet l’identification des points d’alimentations qui sont des points clefs pour espérer la capture de spécimens.

Nous nous sommes donnés du mal avec Alan, Bastien et Thierry pour tenter de mouiller l’épuisette et je dois dire que nous avons bossé dur ! Et des grands poissons sont venus nous rendre visites avec pas moins de 3 pièces de plus de 25 kilos…

Cet épisode 8 a déjà connu un super démarrage avec 95 000 vues entre les versions Françaises et Anglaises et c’est déjà beaucoup pour Thierry comme pour moi. On voit ensemble l’enthousiasme des pêcheurs pour nos vidéos qui restent il faut le dire à la fois amateures et authentiques.

Nous ne sommes pas les mégas productions Korda ou Fox, nous tournons avec un matériel très simple accessibles à tous. Je vous encourage d’ailleurs à vous lancer comme nous ! Lancez votre premier projet et cherchez à l’améliorer, je ne doute pas que vous puissiez rapidement faire des vidéos abouties !

La suite sur les prochains mois !

Vous découvrirez en 2020 si le déconfinement nous l’autorise plusieurs sessions filmées. On l’espère, 2 ou 3 épisodes H2O dans les mois qui viennent. En principe, un épisode sera tourné sur une magnifique rivière cristalline, un autre sur une eau très technique du type eau de plaine, et un cet été sur un gigantesque lac de plaine du Nord Est de la France.

Avant cet été, tout début juin, si vous gardez un œil sur Carp LSD, vous pourrez retrouver l’épisode 9 réalisé en compagnie de Jean François Bour dans le cadre d’une pêche du bord comme en bateau cabine sur une étendue d’eau de plusieurs centaines d’hectares. Cette session a été une pure folie ! Je vous laisse la regarder et nous faire vos retours !

Une des nombreuses miroirs qui nous a rendu visite dans le cadre de l’épisode #9 de Destination H2O…dans le cadre d’une pêche du bord comme en bateau plateforme.

A très vite…je vous souhaite à tous, vos plus belles captures

Jocelyn

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Bouton Haut de page
Chargement...
X
X