Actus - Infos

Quelle drôle de salade !

Benjamin Balme

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Le Sommaire | Carp Lsd Article

À la fin du printemps, il n’est pas rare de voir nos terrains de jeu favoris se transformer en véritable prairie humide. En effet, lorsque la température se réchauffe, une diversité végétale va alors se former dans l’eau pour offrir un biotope indispensable à la survie des espèces aquatiques.

Pour les poissons et les carpes notamment, ce paradis vert offre un excellent support de ponte lors du fraie, mais aussi une zone de confort thermique. Enfin les herbiers abritent une multitude d’insectes et de gastéropodes en tout genre constituant une zone d’alimentation privilégiée.

Plusieurs dizaines d’espèces d’herbiers cohabitent sur les différentes eaux de notre pays, il n’est donc pas toujours facile de les identifier. En quelques photos, voici les principales familles typiques des eaux de l’hexagone :

Quelle drôle de salade !Les Myriophylles

Ici le Myriophylle en épis (Myriphyllum spicatum) qui représente une espèce commune des eaux lentes du territoire (lacs, gravières, étangs). Ces espèces forment des herbiers longilignes de plusieurs mètres de hauteur qui remontent vers la surface.

Ces plantes servent aussi d’ancrage à de nombreux micro-organismes et servent de zones refuges pour de nombreux crustacés et gastéropodes aquatiques.

Les Potamots

Quelle drôle de salade !Cette grande famille d’herbiers aquatiques compte de nombreuses espèces en France (plus de 30 recensées).

Les potamots présentent des formes très variables et se développent dans tous les milieux aquatiques. Les espèces les plus connues sont souvent celles qui présentent une feuille submergée de grande taille comme le Potamot luisant (Potamogeton lucens) ou le Potamot nageant (Potamogeton natans).

Il existe cependant de nombreuses autres espèces beaucoup plus discrètes, avec des feuilles immergées de petites tailles qui passent totalement inaperçues.

Quelle drôle de salade ! Quelle drôle de salade !

Les Naïades

Quelle drôle de salade !Cette petite famille composée principalement de 2 espèces en France (Petite Naïade et Naïade marine) se développe dans certains étangs et gravières.

Il s’agit de plantes plutôt rares, et même protégées dans certaines régions.

La Naïade marine forme de gros herbiers piquants sur le fond et constitue rarement un bon spot pour la pêche !

 

Quelle drôle de salade !

Les Characées

Les Characées regroupent une famille de plus de 40 espèces en France. Ces plantes sont davantage considérées par les scientifiques comme des algues évoluées qui fréquentent les eaux douces et saumâtres françaises.

Elles constituent des couches d’herbiers très denses reposant sur le fond (parfois plusieurs dizaines de centimètres). Certaines espèces ont une odeur caractéristique que l’on repère facilement quand on remonte un montage.

Les herbiers de Characées sont d’excellents habitats pour les invertébrés, représentant une ressource alimentaire pour certains oiseaux ou encore constituant de véritables frayères pour les poissons.

Il est fréquent de trouver au milieu de cette jungle végétale des trouées et des passages qui montrent bien que ce biotope est très utilisé par les carpes !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Bouton Haut de page
Chargement...
X
X