Appâts

Passez aux appâts hybrides !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Bouillettes maison
David Tartaglione

En début d’année, les carpes ont besoin de reprendre des forces pour compenser leur diète forcée des longs mois d’hiver, et surtout se préparer au frai qui leur prendra beaucoup d’énergie dans quelques semaines.

Une bouillette savamment réalisée se doit d’être chargée en hydrate de carbone et en protéines animales pour apporter un maximum d’énergie aux poissons.

L’idéal est alors de réaliser un mix comportant des farines céréalières (birdfood), ainsi que des protéines animales (farine de poisson, de viande), dosé avec générosité.

C’est ce que l’on appelle une bouillette hybride, moitié birdfood, moitié fishmeal et croyez-moi, les carpes en raffolent !

On peut également associer deux saveurs opposées pour créer un appât hautement savoureux comme de la fraise et du crabe.

Voici deux recettes d’appâts hybrides simples à réaliser et très efficaces.

Efficace en toute circonstance !

Bouillettes maison | Passez aux appâts hybrides ! | David Tartaglione
La bouillette hybride associe le meilleur des céréales et des farines animales !

Les deux recettes que je vous présente sont très nutritives et attractives. Elles peuvent très bien être employées sur des pêches rapides de quelques heures à vingt-quatre heures sans amorçage préalable.

Les carpes ne mettront pas très longtemps pour détecter et apprécier cette manne providentielle !

Si vous souhaitez entretenir un poste en amorçant plusieurs fois, voire carrément opter pour une longue campagne d’amorçage, ces deux recettes vous apporteront satisfaction.

Cependant, pour des amorçages prolongés, je vous conseille de réduire la dose de parfum par deux.

Bouillettes maison | Passez aux appâts hybrides ! | David Tartaglione
Au printemps, une bouillette savamment réalisée est un plus indéniable pour séduire des carpes à la recherche d’une nourriture riche !

Un contraste détonant !

Bouillettes maison | Passez aux appâts hybrides ! | David Tartaglione
Birdfood, farine de poisson et combinaison d’arômes fraise et crabe, une association détonante pour une bouillette ultra-performante !
Bouillettes maison | Passez aux appâts hybrides ! | David Tartaglione
Le chènevis broyé est un véritable plus dans une bouillette. Attention toutefois d’en utiliser du bien frais !

Recette N°1

-250 g de farine de maïs
-150 g de farine de soja
-200 g de semoule de blé
-200 g de farine de poisson
-100 g de Robin Red
-50 g de protéine de poisson soluble
-50 g de levure de bière
-6 ml de parfum fraise
-4 ml de parfum crabe ou poisson
-8 ml de sweetener

La base de ce mix est très classique. On retrouve les trois farines indispensables à tout bon mélange : maïs, blé, soja.

Je vous conseille de choisir une farine de poisson de première qualité type LT, qui est un gage de qualité.

LT veut dire séché à basse température pour conserver les qualités premières de la farine.

On ne présente plus le Robin Red de chez Haith’s, cependant, d’autres marques proposent du Robin Red de très bonne qualité.

La protéine de poisson soluble est l’un des attractants en poudre les plus efficaces qui existent pour séduire les carpes !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Ce concentré de protéines est une bombe attractive qui fait toute la différence, notamment au printemps quand les carpes ont besoin de se refaire une santé !

La levure de bière permet de rendre son mélange digeste, assurant ainsi un bon transit aux poissons.

Un concentré de protéines et d’énergie !

Bouillettes maison | Passez aux appâts hybrides ! | David Tartaglione
Ce type de bouillette est idéal pour des ALT (amorçages sur le long terme)
Bouillettes maison | Passez aux appâts hybrides ! | David Tartaglione
Le birdfood se trouve facilement à coût modique dans les animaleries
Bouillettes maison | Passez aux appâts hybrides ! | David Tartaglione
Le liquide de foie, très efficace dans une recette, peut également être employé en trempage sur les bouillettes d’amorçage.

Recette N°2

-200 g de farine de maïs
-150 g de farine de soja
-200 g de semoule de blé
-150 g de farine de poisson
-100 g de graines pour oiseaux concassées
-100 g de chènevis broyé
-50 g de protéine de poisson soluble
-50 g de levure de bière
-6 ml de parfum ananas
-4 ml de parfum crabe
-40 ml de liquide de foie

Pour ce mélange, nous avons une fois de plus le triptyque (soja, blé, maïs). Pourquoi faire compliqué quand on sait que cette base est la plus fiable, la plus équilibrée et la plus simple qui soit ?

Comme pour la première recette, je vous conseille de la farine de poisson LT ou alors de la farine de saumon.

Les graines pour oiseaux se trouvent facilement dans les magasins de pêche sous le nom de birdfood ou dans les animaleries.

Dans ces dernières, le choix est vaste. Je vous conseille de vous orienter vers des mélanges contenant les graines les plus employées et connues qui plaisent aux carpes : chènevis, blé, maïs, soja, millet, etc.).

Le chènevis broyé grossièrement est excellent dans un mix.

Cependant, cette graine rancit vite et, tout comme la farine, ne se conserve pas très longtemps.

Il est donc important d’acheter du chènevis broyé frais, ce qui n’est pas toujours très simple. L’idéal est de se ravitailler dans un moulin pour s’assurer d’une bonne fraîcheur.

Je vous conseille à titre d’exemple pour l’avoir essayé avec succès, la combinaison de parfums ananas et crabe, mais vous pouvez bien entendu faire l’association de votre choix.

Les parfums ne manquent pas et les combinaisons possibles sont infinies !

Le liquide de foie est un excellent attractant qui peut également servir de liquide pour napper les bouillettes d’eschage, mais également d’amorçage pour une attraction rapide.

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Afficher plus

Articles liès à la même thématique

Bouton retour en haut de la page
Chargement...