Techniques & Stratégies

OCTOBRE & NOVEMBRE : LES DEUX MEILLEURS MOIS DE L’ANNÉE…

David Tartaglione

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Bon Plan de Saison

Nous y sommes, le cœur de l’automne est assurément la saison à ne manquer sous aucun prétexte pour un pêcheur de carpes !

Quelle que soit votre destination, vous serez dans les meilleures conditions pour piquer un maximum de poissons.

Juste avant les grands froids, les carpes s’alimentent goulûment pour constituer des réserves de graisse qui leur permettront de passer la longue période hivernale sans carences.

En plan d’eau

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
La bouillette est une valeur sûre pour intéresser les carpes d’automne qui cherchent à constituer des réserves de graisse pour palier la longue diète hivernale.

Les vacanciers, promeneurs du dimanche, fans de barbecue et autres touristes en herbe ont définitivement quitté les berges des plans d’eau et la nature reprend ses droits dans un calme bienfaiteur.

Une carte postale bien plus aguichante pour un pêcheur de carpes… Surtout que la température de l’eau oscillera entre 10 et 15 degrés, soit une tranche particulièrement intéressante à cette période de l’année.

Les journées plus courtes sont souvent très productives, nul besoin de pêcher de nuit pour enregistrer de nombreuses captures, et cela est valable du plus petit étang aux grands lacs.

Les poissons seront actifs, surtout si le temps est de saison, c’est-à-dire, nuageux, venteux, avec si possible de la pluie par intermittence et des températures comprises entre 5 et 20 degrés.

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
Les graines permettent d’amorcer lourd sans la contrainte du coût, et elles sont toujours autant prisées par les carpes qui en raffolent !

En grand lac

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
C’est la saison par excellence pour espérer de bons résultats en grand lac !

C’est la période tant attendue pour les « Specimens hunter », ceux qui ont l’habitude d’arpenter les grandes étendues d’eau à la recherche de carpes Goliath.

Attention toutefois, cette saison offre des conditions climatiques bonnes pour la pêche, mais dangereuses pour le pêcheur qui utilise une embarcation.

Redoublez de prudence et surtout respectez bien les consignes de sécurité en portant systématiquement un gilet de sauvetage.

Malheureusement, il ne se passe pas une année, et principalement à cette époque, sans que nous apprenions le décès de pêcheurs de carpes sur les grands lacs.

Ce n’est pas que des on dit, c’est une triste réalité, si les conditions sont dangereuses, il ne faut surtout pas s’entêter à prendre la barque pour déposer des lignes, amorcer ou pire encore combattre un poisson.

Votre vie vaut plus qu’un poisson, aussi beau et gros soit-il !

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
Prendre régulièrement des carpes en journée, même en grand lac c’est possible, il suffit souvent de ne pas déranger le poste la nuit tout en arrosant une bonne dose d’appât…

En rivière

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
La pêche en rivière est également très productive en fin d’automne, encore faut-il que les niveaux ne soient pas trop hauts !

La rivière est également une excellente destination pour passer l’automne. La seule crainte, c’est le niveau d’eau qui pourra s’affoler si la météo est dépressionnaire plusieurs jours d’affilée.

Les petits cours d’eau sont eux encore plus rapidement impactés par une forte pluie et cela peut sérieusement compromettre vos plans.

Pour éviter de trop grosses désillusions et être privé de pêche, je vous conseille de tenir toujours deux secteurs amorcés.

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

L’un, le principal régulièrement amorcé, qui sera le plan « A » si tout se passe bien, et un autre, le plan « B », qui sera à l’abri du courant si la rivière est en crue.

Il y a toujours des secteurs épargnés du courant en rivière, il faut les trouver et les tester.

Un jour ou l’autre vous tomberez sur le secteur où les poissons sont rassemblés pour se protéger de la violence de la crue et là, cela peut vite tourner au carton plein !!!

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
L’avantage de tenir un poste amorcé est de pouvoir le pêcher régulièrement pour de courtes périodes avec un maximum de chances de réussite !

L’amorçage

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
Une jolie carpe commune sauvage prise lors d’une belle journée ventée d’automne !

Quel que soit le type d’eau pêché, oubliez les pêches précises au spot et reprenez les bases de la pêche de la carpe, à savoir, amorcer une zone de pêche.

Eh oui, cette technique très efficace qui consiste à conditionner des poissons sur une grande zone à l’aide d’un amorçage régulier et copieux n’est plus tellement pratiquée au profit de pêches avec un minimum d’appâts au spot.

Les carpes sont en quête de nourriture et seule une grosse quantité d’appât pourra les intéresser.

Mais ne paniquez pas pour autant, en gérant bien son amorçage, on peut conditionner les carpes plusieurs semaines durant sans devoir benner comme un fou.

Comptez approximativement pour un plan d’eau de taille moyenne 10kg d’appâts par semaine et en rivière de 10 à 20kg selon le cheptel de poissons blancs et autres indésirables.

Le plus important est d’amorcer régulièrement, au minimum tous les deux jours et de préférence toujours à la même heure, tôt le matin si vous comptez pêcher en journée.

Les appâts

Octobre & novembre : Les deux meilleurs mois de l’année… CARP LSD
Un poste régulièrement amorcé permet de prendre des poissons en journée sans devoir obligatoirement tendre les lignes de nuit !

Vous l’aurez compris, on ne part pas à la pêche au cœur de l’automne avec un petit sac d’appât.

On prévoit large, tout va se jouer sur la capacité du pêcheur à maintenir les poissons sur son poste et les habituer à venir visiter régulièrement le lieu.

Alors oui, dans certaines situations, en grande rivière ou en grand lac par exemple, il faut prévoir lourd et cela peut vite devenir une contrainte budgétaire.

Enfin si vous vous obstinez à pêcher à la bouillette car on peut également obtenir d’excellents résultats avec des graines.

Un mélange constitué de 40% de maïs, 40% de blé et 20% de noix tigrée ou de cacahuète est idéal pour benner sans compter et surtout le plus important, intéresser les carpes !

Bien trempées et cuites, les graines sont bien trop souvent oubliées ou délaissées au profit de la sacrosainte bouillette.

Vous pouvez également concevoir vos propres bouillettes afin de proposer aux carpes des appâts saints et frais et réduire le coût des amorçages.

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Afficher plus

Articles liès à la même thématique

Bouton retour en haut de la page
Chargement...