Appâts

La maitrise des appâts

de Raphaël Trouillet

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

S’il y a un sujet sur lequel on ne cesse de discuter, c’est bien entendu celui des appâts. Les différents débats concernant ce sujet sont souvent très passionnants, car on essaie toujours d’inventer ou de trouver l’appât miracle qui va nous permettre d’être efficace, et ce, à chacune de nos sorties au bord de l’eau.

Lorsque l’on parle d’appâts, il n’est jamais facile de donner un avis bien précis sur ce qui fonctionne réellement sur un endroit bien spécifique, car cela dépend bien souvent de l’humeur des poissons.

On se pose souvent la question de savoir sur quel critère nous devons effectuer notre choix concernant nos appâts.

Mais il est certain que l’on peut tenter de donner son sentiment en prenant comme exemple les différentes expériences auxquelles nous sommes confrontés durant toute une saison, voir durant plusieurs années.

Aujourd’hui, lorsque l’on parle de pêche à la carpe, on pense tout de suite à la bouillette. Or cet appât n’est pas le seul qui peut nous permettre de prendre des carpes en toutes circonstances et fort heureusement !

Il est clair que la bouillette est devenue au fil des années l’appât roi pour tenter de capturer Dame Carpe, mais sachez que dans certains lieux, les bouillettes sont totalement ignorées par certains poissons tellement ils ont été capturés avec !

C’est pourquoi il faut sans cesse chercher « l’appât miracle » qui va nous permettre de toujours prendre du poisson quel que soit notre terrain de jeu.

En résumé, on a tout intérêt à s’adapter pour sortir notre épingle du jeu, et concernant les appâts, ce n’est vraiment pas le choix qui manque aujourd’hui !

Petit tour d’horizon sur les différentes friandises qui ne laissent pas Dame Carpe insensible.

La bouillette : l’appât roi pour la carpe

Depuis leur arrivée sur le marché dans les années 80, les bouillettes ont véritablement séduit le monde carpiste.

A l’heure actuelle, on en trouve de toutes les couleurs et de différentes tailles marquées par des arômes variés bien prononcés afin de pouvoir répondre à toutes les conditions éventuelles que chaque carpiste sera amené à rencontrer au bord de l’eau.

Cette grande variété de bouillettes pose ainsi parfois de nombreux problèmes aux carpistes, car ils se demandent lesquelles vont véritablement donner de bons résultats.

Lorsque l’on obtient de très bons résultats avec une sorte de bouillette, on se dit souvent que l’on doit cette réussite à l’appât que l’on utilise, mais malheureusement, cela ne se vérifie pas forcément lors de la pêche suivante.

Mais je reste convaincu que lorsque l’on pense avoir trouvé la bouillette dite « idéale », on doit s’y attacher et ainsi pêcher n’importe quel secteur en ayant à l’esprit que notre appât est le meilleur et qu’il prendra du poisson à un moment ou un autre de la journée.

C’est pourquoi la confiance reste un élément primordial dans le choix de nos billes. Pour ma part, je pêche toujours avec 2 ou 3 types de bouillettes maximum selon les saisons.

Une à base de farine de poisson qui reste pour moi le must en matière d’appâts, et ce, à n’importe quelle période de l’année, une sur base fruitée (bien souvent l’arôme ananas) et une sur une base épicée avec laquelle j’obtiens de bons résultats en hiver.

De cette manière, je me donne toutes les chances pour prendre du poisson durant toute l’année.

Ainsi, lorsque je me rends au bord de l’eau, je reste convaincu que les appâts que j’emporte avec moi vont me permettre de prendre du poisson quelles que soient les circonstances.

Malgré l’abondance de bouillettes du commerce, il reste tout à fait possible de réaliser soit même des bouillettes maison de qualité, mais pour certains dont je fais partie, le temps ne nous le permet pas forcément.

Sinon, lorsque le temps me le permet, je roule essentiellement 2 types de recettes, une pour les pêches rapides et une pour les pêches demandant un amorçage préalable.

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Pour cela, je réalise toujours un mix de base composé de 300g de farine de maïs, 300g de semoule de blé, 300g de farine de soja et de 100g de lait en poudre pour veau.

Recette pour pêche rapide :

-800g du mix de base
-200g d’un mélange de graines pour oiseaux
-6ml d’arôme ananas
-15ml de CSL
-2ml de NHDC
Facultatif : 1 cuillère à café de colorant jaune

Recette pour amorçage à long terme :

-800g de mix de base
-150g de farine de poisson
-50g de protéines de poissons solubles
-5ml d’arôme carné
-20ml de BHA
-2ml de NHDC

Pour ma part, j’ai obtenu de très bons résultats en utilisant ces 2 seules recettes, aussi bien sûr des eaux vierges que surpêchées et quelle que soit la période de l’année.

La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les bouillettes sont disponibles sous différentes tailles et parfums.
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les billes enrobées sont très attractives !
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Varier la forme des bouillettes peut être une solution pour déjouer la méfiance de certains poissons !

Changer la forme de ses billes peut souvent être efficace !

Sur certains terrains de jeu, la bouillette classique, c’est-à-dire sphérique, a trouvé ses limites et il devient rare de faire de belles pêches avec cette forme de bille.

Mais quelques fois, en faisant varier simplement la forme de vos billes vous pouvez de nouveau faire sonner vos détecteurs.

Le simple fait de tailler vos appâts de manière à leur donner une forme que les carpes n’ont pas l’habitude de rencontrer au fond de l’eau peut vous permettre de faire la différence.

Pour cela, il suffit de donner une forme cubique ou rectangulaire en coupant les côtés de vos billes, cela permet à votre appât de diffuser ses effluves plus facilement et cela n’aura d’autres effets que d’alerter les papilles gustatives de nos belles.

Sur le marché, on trouve aujourd’hui des appâts de la même composition que nos billes habituelles sous une forme cylindrique en forme d’haltère que l’on appelle « dumbells » qui sont bien souvent plus prenantes que les billes parfaitement rondes que les carpes croisent depuis plusieurs années.

Changer la forme de ses appâts peut être une solution pour redonner goût aux carpes de reprendre à nouveau vos appâts.

Les appâts fluorescents ou phosphorescents peuvent souvent faire la différence

Le simple fait d’ajouter une pointe de couleur sur le cheveu de notre montage peut mettre le poisson en appétit, non pas parce qu’il a faim, mais surtout parce que la carpe est un poisson opportuniste à la curiosité inégalable.

En effet, parfois, le simple fait de pêcher avec une esche de couleur fluo peut s’avérer être une solution pour tenter de capturer certains poissons devenus quelque peu apathiques.

Depuis quelques années, on trouve sur le marché des appâts aux multiples couleurs bien visibles de loin pour le poisson. Ces couleurs vives aident ainsi le poisson à localiser notre appât plus facilement dans le seul but de pouvoir le leurrer. Bien souvent, ces appâts se déclinent sous la forme de pop-ups.

Personnellement, j’aime utiliser ce genre d’appât pour des pêches en « single hookbait » ou associé à un simple stick pour tenter d’éveiller au maximum la curiosité des poissons.

En règle générale, j’utilise une pop-up flashy lorsque les poissons sont peu enclins à se nourrir lors de conditions climatiques extrêmes où les températures sont soit à leur maximum ou soit à leur minimum.

Il m’arrive même lorsque les eaux sont troubles d’utiliser des appâts phosphorescents, développés par certaines firmes, que l’on recharge à l’aide d’une petite lampe UV et qui ont pour but de susciter la curiosité des carpes par le biais d’un stimulus visuel.

La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Il suffit de charger les appâts phosphorescents à l’aide d’une lampe UV !
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les pop-ups fluo sont très efficaces durant certaines périodes de l’année !

Ne sous-estimez pas les graines

Il existe une multitude de graines pour pêcher la carpe. Toutes demandent une attention particulière, car ces appâts ont permis de prendre de nombreux poissons par le passé et continueront certainement d’en prendre encore durant de longues années.

Les graines sont souvent efficaces toute l’année quand d’autres appâts trouvent certaines limites.

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

L’un des gros avantages de ces appâts est que l’on peut s’en procurer en grande quantité à des prix défiants toute concurrence.

Par conséquent, les graines sont parfaitement adaptées pour réaliser facilement des amorçages lourds quand la situation le demande.

Même si les graines sont peu sélectives, car elles attirent tous types de poissons, elles restent néanmoins des appâts parfaits pour tenter de capturer des carpes. Leur préparation reste à la portée de tout le monde et ne demande pas d’être un apprenti sorcier.

En plus, aujourd’hui, avec l’apparition de certains accessoires tel que l’Armamesh, il devient tout à fait possible de pêcher avec toutes sortes de graines, même les plus petites.

Personnellement, il est assez rare que je me rende au bord de l’eau sans prendre ne serait-ce qu’un mélange de quelques graines.

Personnellement, j’utilise bien souvent du chènevis, des graines pour canaris, de la tiger nuts ou encore du maïs doux.

Ces différents types de graines constituent la base pour confectionner à bien mes différents amorçages ou même pour venir se fixer sur le cheveu de mon montage.

D’une manière générale, les graines sont facilement acceptées par les poissons et sont parfois redoutables sur des secteurs où ces appâts ne sont jamais ou très peu utilisés, bien souvent à tort !

La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les petites graines sont très appréciées des carpes !
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Il est également possible d’escher des petites graines !
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Qui a dit que les carpes ne raffolaient pas des graines ?

Les pellets ont la cote

Depuis quelques années maintenant, on ne cesse de voir des pêcheurs utiliser du pellet. Ces appâts font certainement parties des plus efficaces pour la pêche de la carpe.

On les trouve dans de multiples gammes se déclinant en différentes formes, tailles, couleurs, ingrédients et densités offrant par la même occasion d’innombrables possibilités d’utilisation au bord de l’eau.

L’apparition de nouvelles techniques et technologies (bait boat, bait rocket, sacs solubles, etc.) permettent de répandre beaucoup plus facilement du pellet sur les différents substrats de nos divers terrains de jeu sans aucune difficulté.

Dans certaines eaux où les poissons sont habitués aux pellets, il est plutôt judicieux d’escher un pellet sur votre montage, mais n’hésitez pas à les utiliser sur des zones où les carpes ne sont pas habituées à rencontrer ce type de particules, car leur grande attractivité vous permettra sans aucun doute de faire la différence avec la capture de plusieurs poissons.

Les pellets possèdent une forte faculté de diffusion et un temps de dissolution différent selon leurs compositions et leurs tailles.

Par conséquent, cela représente un grand intérêt pour la pêche car la différence de dissolution de ces granulés permet de tenir longuement le poisson sur le coup en commençant d’abord par la blanchaille qui aura pour but finalement d’attirer les plus gros poissons et bien entendu les carpes.

Le seul inconvénient du pellet réside dans le fait qu’il ne tient pas longtemps sur le cheveu selon la température de l’eau, mais l’Armamesh permet de résoudre ce problème et de pêcher en toute sécurité avec un pellet.

La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les pellets sont commercialisés sous différentes tailles, couleurs et compositions.
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Avec l’Armamesh, il devient possible d’escher nos montages avec n’importe quel type d’appâts !
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Sur certains plans d’eau, il n’y a rien de meilleur qu’un bon pellet huileux, la preuve !

Osez les appâts alternatifs

Dans certaines situations, on peut faire tout ce que l’on veut, mais rien n’y fait, on arrive à prendre aucun poisson et ce pendant plusieurs jours parfois.

Bien souvent, il suffit d’utiliser des appâts dits farfelus pour nous permettre à nouveau de prendre du poisson.

Ainsi, sur des secteurs où tombent certains fruits secs (châtaignes, glands, etc.), il est judicieux d’en ramasser quelques-uns et de poser une canne eschée de ces appâts en bordure pour tenter de duper quelques jolies mémères et bien souvent les résultats ne tardent pas à arriver si ces dernières ont pour habitude de venir se délecter de ces offrandes que leur offre Dame Nature.

Mais ces appâts ne sont pas les seuls qui peuvent nous permettre de faire la différence, en effet, j’ai obtenu de bons résultats en utilisant divers crustacés (crevettes, moules, etc.), de la chair de poissons (thon, saumon, sardine, etc.) ou bien même du pâté de jambon.

Ces appâts, emmaillotés dans du filet Armamesh ne rendent pas les poissons insensibles et ce sont souvent les plus méfiants qui se font piéger !

Durant certaines périodes de l’année, les esches animales telles que les asticots ou les vers de terre peuvent également s’avérer être utiles pour sauver certaines situations bien mal embarquées, car le mouvement qu’ils créent au fond de l’eau par leur perpétuelle mobilité ne laissera pas les carpes insensibles, surtout durant la saison froide. Un autre appât que l’on ne doit pas sous-estimer est le Frolic.

Son arôme carné et sa dissolution assez rapide en font un appât parfait pour les pêches rapides d’autant plus qu’ils ne demandent aucune préparation préalable.

Ainsi, parfois en faisant preuve d’un peu d’imagination, on peut tout de même sortir son épingle du jeu et parvenir à prendre un poisson ici ou là avec des appâts dits « alternatifs ».

La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les fruits de mer et chairs de poissons sont une très bonne alternative pour duper certains poissons tatillons.
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Le thon, un véritable aimant à carpe !
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les esches animales sont très efficaces lorsque les eaux sont froides.
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Ramassez les fruits tombants des arbres en bordure de berge pour tenter de prendre certains poissons difficiles.

Le plastique, c’est fantastique !

La plupart des pêcheurs ont déjà entendu parler des appâts en plastique, mais nombreux sont ceux qui sont encore sceptiques quant à leur efficacité pour prendre du poisson.

Or, sachez que ces petits appâts synthétiques peuvent rendre bien des services lorsque rien ne vous sourit. Un simple morceau de plastique permet souvent de faire la différence sur certaines eaux.

De plus, avec ce type d’appât on ne se pose plus la question de savoir si l’on pêche à la goutte d’eau ou non, d’autant plus que les divers nuisibles tels que les poissons-chats ou les écrevisses se cassent bien souvent les dents sur ces différents appâts.

On trouve toute une gamme d’appâts différents allant du simple grain de maïs, à la bouillette en passant par le pellet et bien plus encore.

Ces esches synthétiques agissent souvent comme un leurre en se démarquant ainsi des autres appâts. On en trouve sous forme dense ou flottante, ces dernières permettent ainsi de faire flotter ou d’équilibrer votre montage de manière que ce dernier soit plus facilement aspiré par les poissons.

Certaines firmes ont même poussé le vice à booster ces appâts en les faisant baigner dans une solution liquide très appétant permettant ainsi d’obtenir de véritables petites bombes attractives.

Ainsi, avec ce type d’appât, les combinaisons sont multiples et ce n’est pas le peu de place qu’ils prennent qui vont vous empêcher de les mettre dans un coin de votre sac. Personnellement, je ne me sépare jamais de ces appâts, car ils m’ont souvent permis de me sortir de situations bien mal engagées.

En effet, un simple appât artificiel peut souvent faire la différence sur des lieux où la pression de pêche est élevée et où les carpes sont trop habituées à être piquées avec des bouillettes denses ou flottantes.

La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Actuellement, il existe une grande diversité d’appâts synthétiques sur le marché !
La maitrise des appâts carpe | CARP LSD MAGAZINE
Les appâts synthétiques flottants sont parfaits pour pêcher au zig !

En conclusion, nous pouvons affirmer que nous avons accès à un très large éventail d‘appâts pour tenter de duper notre poisson favori qu’est la carpe ; et ce, pour notre plus grand bonheur, car tant que la pêche continuera d’évoluer ainsi, nos chances de captures resteront toujours intactes !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Afficher plus

Articles liès à la même thématique

Bouton retour en haut de la page
Chargement...
X
X