Bons Coins

La Clayette

Christophe Cornolo

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

La pratique de notre passion nous fait parfois faire des centaines de kilomètres à travers la France et par la même occasion, découvrir des lieux magiques de toute beauté au riche passé historique. Il y a des endroits qui m’ont toujours fait rêver, les châteaux par exemple ! Par le passé, j’ai eu la chance de pêcher le Château de Versailles et de Dampierre dans les Yvelines, mais il est assez rare d’avoir accès à ces forteresses. Alors lorsque plusieurs amis m’ont parlé d’un grand plan d’eau au pied d’un très ancien château situé en Saône et Loire et bien mon sang n’a fait qu’un tour…

Caractéristiques

Le château de la Clayette surplombe le plan d’eau de 32 hectares se situant sur la commune du même nom. Il est intéressant de revenir sur les raisons de la création du plan d’eau. Pour cela, il faut remonter au 14e siècle, date de la construction du château. Les blocs de pierres nécessaires à la construction du château ont été extraits du sol et ont amené par la suite à la mise en eau de la surface creusée. Il n’est pas rare de voir des énormes blocs de rocher en bordure sur certains postes.

Ce plan d’eau est alimenté par le ruisseau la Genette et l’eau est d’une parfaite clarté. Au soleil, il n’est pas rare de voir le fond dans 2 mètres d’eau. La nature du substrat est essentiellement composée de sable et de vase. La profondeur varie de 50cm au niveau de l’arrivée du ruisseau à 4 mètres au niveau de la digue du château. Les vers de vases et les écrevisses représentent la grosse majorité de la nourriture naturelle présente dans le plan d’eau.

La Clayette | Les postes
La Clayette | Les postes

Il y a 21 postes dont 2 doubles, mais seulement 16 seront occupés en même temps pour un confort de pêche optimisé, et à vrai dire, on ne risque pas d’être les uns sur les autres !
Certains postes sont équipés de petits abris de jardin en bois sous les arbres, ce qui est bien appréciable. Au niveau de l’entrée principale, on trouve toutes les commodités, eau chaude pour la douche, prises de courant et réfrigérateur. Des WC sont également disposés à proximité des postes.

Pour tous les styles !

Il y en a pour tous les goûts, les amateurs de l’urban fishing pourront se faire plaisir sur les postes 15 à 21. Ceux qui aiment les grandes prairies avec les vaches en arrière-plan pourront se poster au poste 1, 2 et 3 avec un petit plus pour le premier qui propose une belle vue du château.
Les autres postes comme le 13 ou le 14 permettent de pêcher le secteur de l’arrivée d’eau. Le 12 recèle une belle bande de nénuphars, chaque poste ayant une particularité à exploiter.

L’utilisation d’un bateau amorceur n’est pas autorisé sur la totalité du plan d’eau mais toléré sur demande pour les postes 11 à 16.
Petit plus, on peut garer sa voiture derrière chaque poste hormis le 14 ou il faudra marcher un peu pour acheminer le matériel.

Et les poissons dans tout ça !

Le cheptel est composé à 70% de carpe miroir d’un poids compris entre 3 et 23kg, le reste étant des communes bien dodues pour certaines. Six amours blancs nagent dans le plan d’eau. Il y a également entre 80 et 90 carpes « ghosts », ces dernières sont magnifiques ! Les carnassiers ne sont pas en reste avec une belle population de sandre et de brochet. Les poissons blancs sont également bien présents. Point positif, aucun nuisible tel que les gloutons miauleurs ! Néanmoins, il y a des écrevisses sans que cela ne dérange notre pêche, car j’ai utilisé des appâts de 12mm sans soucis.

En action

Après quelques échanges avec Sylvain, le responsable des lieux, la découverte du plan d’eau se fera sur 48h.

Mardi 11 juin, je suis enfin sur place et je m’installe sur le poste 12. Pendant de longues minutes je scrute la moindre activité sur mon secteur de pêche. Sur ma gauche il y a des grands bancs de nénuphars et déjà quelques poissons trahissent leurs présences. C’est un peu loin à distance de cannes mais mon bateau amorceur me donnera un petit coup de pouce.

La pleine eau me semble intéressante car il est fort probable que les poissons y passent dans la nuit à la recherche de leur pitance. Pour le moment je pose les 3 montages en têtes chercheuses une dizaine de mètres avant les nénuphars, histoire d’avoir une marge de sécurité et ne pas me faire tanké ! Chaque montage est garni d’un stick de Method Gold et d’une poignée de pellet 4mm. Deux montages sont eschés avec des bouillettes de 12mm équilibrées et le troisième avec une bille de 20mm curry /foie Carp Only.

Le biwy est monté, il est 12h30, ça pêche, il est temps de se restaurer. Mais le repas est de courte duré. Premier départ sur un montage équilibré. Contact, le poisson est au bout. Après un beau combat, c’est une jolie miroir de 9kg qui finit sur le tapis. Le premier poisson sur une nouvelle destination est toujours pour moi un réel plaisir, peu importe sa taille. Puis la deuxième et la troisième canne démarrent ! Toute l’après-midi les départs vont s’enchainer.

Vers 18h, je sonde rapidement une zone de 50/60m2 à une distance de 80 mètres. La profondeur est de 1,70m, la nature du substrat est légèrement vaseuse et je ne détecte rien de particulier sur la zone que je compte exploiter. Je spomb 4kg d’un mélange de pellets et bouillettes avec un nappage de foie liquide. J’espère créer une zone attractive et intercepter des poissons quittant le secteur des nénuphars.

Dès la nuit tombée, je n’utilise plus le bateau amorceur et je concentre l’ensemble de mes montages sur le spot en pleine eau. A 21h30, la pluie fait son apparition. Après un bon café je me glisse dans le duvet.

L’aménagement des postes est assuré !
L’aménagement des postes est assuré !

Au petit matin ce n’est pas moins de 8 poissons de mis au sec. Il semble que les carpes répondent bien aux amorçages un peu plus importants. Ma stratégie a bien fonctionné ! Au petit matin je repose mes montages devant les nénuphars, puis les touches reprennent de plus belle, des poissons en parfaite santé entre 7 et 9kg. J’ai également la chance de toucher une des magnifiques carpes « ghost » et une miroir « two-tone » de 14kg.

Après un petit tour des postes pour réaliser quelques clichés, je reprends le spomb pour recharger le spot en pleine eau. Il semble que les poissons se tiennent sur ce secteur, car beaucoup d’entre eux se manifestent en surface. Quelques spombs plus tard deux montages sont sur l’amorçage, mais ma ligne placée devant le banc de nénuphars donne encore plus de rendement.

Graines ou bouillettes sont bien acceptés mais les poissons peuvent être quelquefois tatillons et il est important de soigner la qualité de ses montages tout comme la présentation car je vous le rappelle, l’eau est très claire.

La nuit suivante sera encore très mouvementée avec la prise de plusieurs poissons.

Bilan de la session très positif, de beaux poissons, un cadre fort sympathique, une nouvelle session y est déjà programmée…
Sylvain le responsable des lieux saura vous informer sur les dernières tendances du moment.

Vous pouvez suivre la page Facebook du plan d’eau et consulter également le règlement mis en place pour la pêche.
Adresse : Route de Curbigny
La Clayette
Contact : Sylvain 06.88.10.88.85

Les carpes répondent bien aux amorçages copieux !
Les carpes répondent bien aux amorçages copieux !
-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Étiquettes
Bouton Haut de page
Fermer
Fermer
Loading...
X
X