Sessions - Récits

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies

Rick van de Graaf

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Combiner des vacances en famille avec des vacances de pêche n’est pas quelque chose de facile.
Vous voulez pêcher, mais la femme / petite amie (et les enfants) aimerait aller à la piscine.

La répartition équitable du temps est donc quelque chose de très importante. Dans cet article, je vais donner quelques conseils pour que vos vacances en famille se passent bien, tout en se donnant la possibilité de réaliser quelques belles pêches en même temps.

Combiner les vacances en famille avec la pêche, c’est le pied, non ?

Partir en voyage avec votre famille et quand même pouvoir pêcher est quelque chose dont beaucoup d’entre nous rêvent !

Cela ne vous surprendra sûrement pas, mais personnellement, depuis des années, je suis un grand fan de vacances de pêche en famille.

J’admets, c’est une question de jonglage, d’équilibre sur une ficelle fine, mais si vous pouvez trouver le bon équilibre entre la famille et les touches, alors c’est tout bon !

L’un des choix les plus importants est bien sûr la destination. J’ai de la chance que ma copine adore l’Italie et que là-bas il y a plein de beaux lacs avec de beaux cheptels aussi.

La pêche pendant vos vacances exige beaucoup de flexibilité de votre part et de votre famille, mais faites attention de ne pas pousser le bouchon trop loin. Pendant les vacances la famille est plus important que les carpes.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Jeu de Tétris !

Le bon endroit

L’une des facettes les plus importantes d’une vacance pêche-famille réussie est la préparation. Je suis un grand fan de l’application Google Earth.

Cette application vous permet de trouver de belles destinations et si vous le maitrisez bien, vous serez surpris par tout ce que vous pouvez découvrir avec. L’ordre de ma recherche est simple et logique. D’abord il faut trouver un camping, de préférence au bord d’un grand lac et je garde toujours à l’esprit qu’il y a assez de choses à faire pour la famille.

Un grand avantage de Google Earth est que vous pouvez regarder les profondeurs d’un lac avec une eau cristalline et ainsi situer des postes potentiels à l’avance.

Lorsque je choisis une destination de vacances, je m’assure toujours que je choisis un camping où il y a plusieurs sites de pêche potentiels à proximité.

Cela facilite la mise en œuvre de ma stratégie d’amorçage sans trop sacrifier le temps que je passe avec ma famille.

Après avoir sélectionné différents campings, je fais des recherches complémentaires sur Google. L’Internet est et reste un moyen merveilleux où vous pouvez trouver beaucoup d’informations utiles, rien qu’en tapant le nom d’un lac et le mot carpe, ou même le mot pêche tout simplement.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Lire les fonds sur Google Earth.

Je ne suis pas très doué en ce qui concerne les langues étrangères, mais heureusement, Google nous propose aussi une fonction de traduction.

Ces fonctions sont idéales pour traduire des informations sur, par exemple, des sites Internet italiens en français.

N’oubliez pas de visiter les sites Internet des clubs de pêche locaux. Ceci est également très utile pour savoir où vous pouvez et ne pouvez pas pêcher et comment cela se passe au niveau des réglementations et permis locaux.

Lors de la sélection d’une destination, vérifiez l’altitude de la région du lac. J’ai moi-même déjà commis l’erreur de me rendre sur un lac de montagne en début d’avril.

Si vous découvrez après 1000 km de conduite que, malgré une température extérieure de 27 degrés, la température de l’eau n’est que de 8 degrés, la pêche risque d’être compromise. Plus le lac se situe en hauteur, plus il faut de temps pour que l’eau se réchauffe.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
À quelques pas du camping !

Choix des postes

Comme je l’ai décrit ci-dessus, je trouve beaucoup d’informations sur Google Earth. Je fais des captures d’écran des différents sites de pêche que je stocke sur mon portable.

Arrivé à la destination je pars le plus tôt possible, après avoir tout installé pour les vacances de famille, à la recherche de ces sites.

Le mieux c’est de le faire au crépuscule. Sur de nombreuses eaux, vous voyez immédiatement des fouilles ou des carpes sauter.

N’oubliez pas d’emmener une canne pour sonder. Je me concentre principalement sur des postes qui sont accessibles sans bateau, car le but est de ne pas perdre trop de temps.

Les postes que je recherche sont surtout des petites plages, des roselières, des cassures, des ports et des embouchures de canaux et de rivières.

Choix des appâts

Après des années de pêche sur de grands lacs français et italiens, je peux aussi vous dire quelque chose d’utile sur le choix des appâts.

Je suis quelqu’un qui aime amorcer un peu en avance avant de mouiller mes lignes, surtout pendant mes vacances.

Cela aide clairement à optimiser mon temps de pêche. Je pêche au maximum 6 fois et je prépare chaque sortie avec plusieurs séances d’amorçage.

J’emporte donc une assez grande quantité d’appâts avec moi quand je pars en vacances. Je n’utilise que des bouillettes, des noix tigrées et du chènevis.

Je me sers de grosses bouillettes bien séchées puis boostées comme esche.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Mon choix d’appâts.

J’emmène des bouillettes sucrées et carnées. Personnellement je pêche beaucoup (et en toute confiance) avec des Krill Mussel et des Spicy Tigernut de chez Baitology.

Pendant ma première sortie de pêche je tente mes chances avec les deux sortes de bouillettes.

Il arrive parfois que les carpes ont clairement une préférence pour l’une ou l’autre. C’est bien pour cela que j’emmène les deux en plusieurs diamètres.

Stratégie d’amorçage

Pour tirer le meilleur parti de votre précieux temps de pêche, la stratégie d’amorçage est cruciale pour que les heures de pêche soient le plus productives possibles.

Après mon arrivée sur la destination de vacances, je commence le premier jour en amorçant très large, puis à chaque séance suivante je réduis la surface de ma zone amorcée.

À chaque fois ce sont environ 5 kg de billes qui partent dans l’eau. J’amorce dans plusieurs profondeurs pour attirer l’attention des carpes le plus rapidement possible.

Ce traitement est appliqué sur deux postes différents. J’adapte ensuite les quantités d’amorce en fonction des résultats que j’obtiens.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
L’avantage d’être sur un camping directement situé au bord de l’eau est qu’il est possible de laisser quelques lignes pêcher la nuit.
La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
On ne sait jamais sur quoi on va tomber, mais il n’y a pas que le poids qui compte !

Généralement j’amorce 3 fois à l’avance avant de tester un poste. Si sur deux sorties un des postes ne produit rien je le laisse tomber pour consacrer mon temps à l’autre poste.

Si l’un des deux postes produit beaucoup plus que l’autre je laisse tomber l’autre aussi. Vue le peu de temps de pêche que j’ai je ne risque pas de tuer un poste.

Il est toutefois important de donner une chance équitable à chaque poste. Donc ne tirez pas des conclusions trop rapidement et préférez, si possible, pêcher plusieurs fois à différents moments de la journée sur chaque poste.

En Italie il m’est arrivé plusieurs fois que les soirées donnaient de bien meilleures résultats que les matinées. Cela s’expliquait souvent par la présence d’écrevisses sur le poste. Pensez donc aussi à emmener ce qu’il faut pour blinder vos esches !

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Quand il y a des écrevisses il vaut mieux blinder ses esches.

Choix du matériel

Afin d’être en mesure d’appliquer la stratégie ci-dessus, vous devez apporter pas mal d’amorce et de matériel.

Vous allez donc devoir faire des concessions quelque part. Je ne suis pas en possession d’un grand van, donc je dois me débrouiller comme je peux. Pour économiser de l’espace je n’emmène que ce qui est vraiment essentiel.

Les fourreaux, grands sacs et autres bagageries restent à la maison. Pas de chaise ou de bedchair non plus. Je ne pêche que pendant quelques heures à chaque fois, donc je peux m’assoir par terre ou sur mon tapis de réception.

Par contre, je ne fais pas d’économies sur mes montages et autre petit matériel. En prenant vraiment votre temps pour charger la voiture vous serez surpris de voir tout ce qui peut tenir dedans.

C’est un peu un jeu de Tétris, en mettant chaque chose à la bonne place c’est impressionnant de voir tout ce que je peux mettre.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
En Italie il n’y a pas un lac où il n’y a pas de carpes à prendre. Voici un poisson capturé sur l’un des plus grands lacs du pays.

Des vacances inoubliables en Italie

Cela fait environ 8 ans maintenant qu’avec ma copine, après avoir eu quelques infos de mon ami Paul, je me suis retrouvé sur un lac profond dans le nord de l’Italie.

Paul est beaucoup moins fanatique que moi, mais malgré cela il y avait attrapé une très belle carpe miroir.

Il s’agissait d’un lac de montagne typiquement italien aux eaux cristallines, avec des parties très profondes et quelques zones moins profondes remplies d’herbiers.

Après une préparation minutieuse, nous avions choisi d’opter pour un emplacement de camping directement au bord de l’eau.

Comme vous pouvez le comprendre, cela ne me dérangeait pas du tout, parce que de cette façon, je pouvais également tenter d’attraper un poisson la nuit.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Le coucher du soleil est un moment clé !

Pendant les premiers jours de nos vacances il y avait une vague de chaleur considérable. Pas idéal pour la pêche, mais pas mal pour repérer les carpes !

Le deuxième jour de nos vacances, j’ai vu les premières carpes nager lors d’une promenade près d’une réserve.

Finalement, j’ai fait le choix d’amorcer cet endroit plus un autre spot directement devant le camping. J’aurais préféré avoir une troisième option, mais c’étaient les meilleurs choix en termes de distance.

La première semaine je n’ai pas vraiment eu le temps de pêcher, mais lors de ma dernière séance d’amorçage près de la réserve j’ai vu plusieurs belles carpes sauter.

Pour moi il n’y a rien de mieux que de voir des poissons sauter sur un spot amorcé, il était donc temps de pêcher !

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
J’ai pris ma plus grosse commune également lors des vacances famille-pêche.

Pendant le montage des cannes j’étais excité comme un petit garçon qui visite le parc d’Euro Disney pour la première fois de sa vie.

Ce poste près de la réserve ne pouvait être atteint que par une longue marche à pied où la dernière partie du chemin était également relativement raide.

Il a fallu beaucoup de temps et d’efforts pour atteindre le poste. Heureusement cette promenade et escalade en valait la peine, car dès le premier jour j’y ai attrapé une série de belles carpes !

Malgré le fait que ce poste était très productif, celui devant le camping ne donnait pas grande chose. J’ai donc cherché un autre poste encore.

Pendant une excursion avec un bateau de touristes j’ai vu des bulles monter en surface à environ 250 mètres du camping.

Au début, je pensais que c’était des bulles de gaz, mais après que j’ai bien vu que ces bulles se déplaçaient j’ai décidé d’amorcer cette zone. Je n’y croyais pas plus que ça car je n’étais pas vraiment sûr qu’il s’agissait des fouilles de carpes.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Parfois on tombe pile au bon moment au bon endroit et les touches s’enchaînent.

Après deux jours d’amorçage, il y avait une visite à Venise romantique au programme. Après un voyage de retour de plus de 3 heures dans un train étouffant, j’étais content d’arriver au camping vers 20h.

À Venise il avait fait beau, alors j’étais surpris de voir une partie du camping inondée à cause d’énormes précipitations qui avaient eu lieu dans la journée.

J’étais tellement fatigué que je n’étais même pas sûr de vouloir pêcher, mais finalement j’ai décidé de tenter quand même ma chance.

Juste avant la tombée de la nuit j’ai donc posé deux lignes sur la zone amorcée puis je suis allé rejoindre ma copine dans la tente.

Je ne croyais pas trop avoir des touches, où peut-être que très tard dans la nuit. À peine étions-nous couchés en amoureux que l’un des détecteurs se mit à hurler !

J’ai vite mis mon slip et j’ai couru vers la canne. Après l’avoir saisi, j’ai immédiatement senti que c’était un poisson d’un autre calibre.

Ça sentait bien plus lourd que les autres carpes que j’avais pris avant. Comme je n’avais pas beaucoup de fil sur la bobine, j’ai décidé de sauter dans le bateau.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Petit bijou de vacances.

Quand je suis arrivé au-dessus du poisson ça sentait toujours aussi lourd. Entre temps ma copine et d’autres campeurs étaient sortis pour regarder ce qui se passait sur l’eau.

Il a fallu plus d’une demi-heure avant que je vois la grande miroir apparaître pour la première fois en surface. Mon cœur battait à 100 à l’heure, mais je m’efforçais à rester calme.

Après quelques tentatives infructueuses, je pouvais enfin glisser le filet sous le gros poisson. Puis j’ai réalisé qu’il n’y avait qu’une seule rame dans le bateau !

J’ai donc dû revenir vers la berge en ramant avec une seule rame, et une grosse miroir de plus d’un mètre entre mes jambes !

À l’arrivée sur la berge, j’ai reçu des applaudissements chaleureux de tout le public. Nous avons pesé le poisson : 45 livres, un nouveau record personnel pour moi à cette époque.

Le poisson était vraiment d’une beauté incroyable, avec des écailles énormes. Après ces vacances, je suis retourné à cet endroit encore plusieurs fois, mais le lac avait gagné en popularité et attiré pas mal d’autres carpistes.

Je n’ai donc pas retrouvé le charme de mes premières vacances là-bas.

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Applaudi par les campeurs !

 

La base pour les vacances mixtes famille-pêche réussies
Remise à l’eau d’un nouveau record personnel en miroir que j’ai capturé le soir juste devant le camping…

Pendant vos vacances en famille-pêche vous ne contrôlez pas tout.

Des facteurs tels que la météo, la présence d’autres carpistes et le niveau d’eau peuvent parfois rendre la pêche compliquée ou dans certains cas même la compromettre.

Si, malgré tous vos efforts, il n’y a rien qui va (ça peut arriver), il vaut mieux laisser tomber plutôt que de vous obstiner, car après tout ce sont d’abord des vacances en famille et le but est surtout de passer de bons moments ensemble !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Bouton retour en haut de la page
Chargement...
X
X