AppâtsTechniques & Stratégies

Couleurs pour les carpes

de Robin Illner

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Saviez-vous que chez la carpe la vue est le sens dominant et que la couleur d’une esche peut être décisive pour le fait qu’une carpe l’accepte ou la refuse ? Tout le monde semble être obsédé par l’odeur et le goût de leurs esches et appâts et trop souvent ignorer l’importance de leur couleur. Robin Illner nous parle de ses expériences dans ce domaine.


Je me promène au bord de l’eau avec les yeux grands ouverts, en observant la diversité des couleurs dans la nature.

En tant que Homo Sapiens, je suis béni d’avoir un sens de la vue et une perception des couleurs si développés. Pour moi, la nature est multicolore!

Je pense maintenant aux couleurs de mes appâts. La carpe ne voit certainement pas les couleurs de la même manière que nous ?

Je repense à mes expériences et décide de m’instruire davantage sur ce sujet, en me plongeant, au cours des prochaines semaines, dans différents documents scientifiques. Ce que je vais apprendre va complètement changer mes points de vue.

Combiner les couleurs peut se révéler payant !

La physique et la pêche à la carpe

Qu’est-ce que la physique a à voir avec la pêche à la carpe?

En fait, beaucoup. Si seulement j’avais prêté plus d’attention lors des cours de physique à l’école ! En termes simples, pour l’homme, la lumière peut être classée en lumière visible, la lumière infrarouge (IR) et la lumière ultraviolette (UV).

Nous ne pouvons pas voir la lumière IR ou UV, mais nous pouvons certainement les percevoir par les coups de soleil sur la peau.

La lumière UV et IR est encore largement présente pendant la phase de la pénombre. Alors que pour nous les couleurs semblent s’effacer, la carpe voit encore très bien la couleur rose à ce moment !

Les poissons peuvent également percevoir la lumière UV, c’est pourquoi pêcher avec des appâts UV actifs peut dans certains cas rapporter plus de touches.

Mais il faut avoir une bonne compréhension du sujet. Différents types de lumière correspondent à différentes quantités d’énergie.

Ceci est la raison pour laquelle nous prenons des coups de soleil à cause des rayons UV, des rayons hautement actifs.

Chaque type de lumière est constitué d’ondes correspondant à une fréquence spécifique. Selon la fréquence (la longueur de ses ondes) la lumière pénètre plus ou moins profondément dans l’eau.

Donner le feu vert

La couleur verte est riche en énergie (550nm-600nm).

Il m’a toujours semblé que j’avais plus de touches avec des esches de couleur verte, en particulier dans les eaux plus profondes.

J’ai eu de très bons résultats avec des bouillettes vert-néon Vampire Garlic ainsi qu’avec des graines de maïs artificielles Radical de couleur verte.

La couleur verte est l’une de mes couleurs préférées quand je pêche des endroits profonds.

Dans le cas des graines de maïs artificielles je n’utilise aucun arôme, donc l’attraction olfactive n’entre pas en jeu ici.

Chez moi j’ai fait différents tests avec une lampe émettant de la lumière UV. Le résultat était que presque toutes les couleurs disparaissent ou changent, le plus souvent les appâts devenaient gris.

Curieusement la couleur verte reste bien verte !

L’efficacité de la couleur verte est largement sous-estimée…

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Pour nous la lumière UV n’est pas visible à l’œil nu, sa fréquence se trouve hors du spectre que notre œil peut détecter, mais il s’agit d’une lumière hautement énergétique qui pénètre très profondément dans l’eau (N.d.l.r : même dans une eau trouble chargée en sédiments !).

Ceci explique donc pourquoi, dans une eau profonde, les appâts verts restent bien verts alors que les autres couleurs se transforment en nuances de gris. (N.d.l.r. : la lumière UV est même encore omniprésente dans les phases de pénombre !)

La couleur rose est une valeur sûre !

Combiner les couleurs

J’aime combiner les pop-ups et les appâts artificiels sans me poser la question s’ils peuvent éventuellement être améliorés par l’ajout d’un arôme.

Mon impression générale est que les carpes peuvent voir certaines couleurs mieux que d’autres. Cependant, il n’est pas si facile de faire le tri dans ce domaine.

J’ai souvent eu de bons résultats avec des esches jaunes et roses. Les esches blanches semblent surtout bien fonctionner dans une eau très claire et peu profonde.

L’orange est excellente dans des profondeurs allant jusqu’à environ 6m, dans une eau relativement claire. Les couleurs rouge, marron et noire m’ont peu convaincu.

Pourtant, des appâts noirs présentés sur un fond très clair créent un très bon contraste, et les poissons doivent bien les voir.

Mais lors de mes nombreuses observations j’ai très souvent vu les carpes ignorer ces appâts noirs. Il suffisait alors d’introduire des appâts jaunes sur la même zone pour que tout à coup les carpes s’y intéressent, toujours en ignorant les appâts noirs !

J’explique mes faibles résultats avec des esches rouges par le fait que les poissons ont du mal à voir cette couleur.

Si vous regardez combien de poissons possèdent des parties de leur corps de couleur rouge, comme les yeux d’une tanche, d’un gardon ou d’un rotengle, ou encore les nageoires d’une perche, d’un chevesne, d’un gardon ou d’un rotengle, il est évident que si la couleur rouges était si facilement visibles pour les poissons, les espèces mentionnées nageraient toutes avec un grand panneau indiquant « mangez-moi » et n’auraient plus aucune chance face à certains prédateurs.

J’aime combiner les couleurs.

Je tente souvent de combiner les couleurs qui m’ont apporté les meilleurs résultats. J’utilise souvent plusieurs petites bouillettes ou graines artificielles sur mon cheveu.

En combinant plusieurs couleurs, il est très probable qu’il y en ait au moins une qui fonctionne de façon optimale selon la profondeur et la clarté de l’eau.

Mon but est de créer un effet de stimulation visuelle qui rend le poisson curieux, l’attire vers l’esche et l’incite à la saisir.

Esches artificielles

Les imitations de graines, comme le faux maïs doux par exemple, offrent certains avantages intéressants. Déjà, elles sont toujours disponibles dans ma boîte de pêche et sont réutilisables à l’infini.

En les combinant avec une esche normale de couleur neutre elles me permettent d’y rajouter une stimulation visuelle.

J’ai par exemple remarqué que coiffer une bille Radical Rubby Dubby d’une graine de maïs artificielle de couleur jaune apporte un vrai plus en termes d’efficacité.

Les graines artificielles résistent aussi parfaitement aux attaques de toutes sortes d’indésirables (pissons chats, écrevisses, etc.). Cela nous garantit donc d’avoir toujours une ligne pêchante.

Je me sers très souvent des esches artificielles pour créer une stimulation visuelle.

Avec le maïs doux artificiel, je peux créer de très petites esches qui s’avèrent être très efficaces en hiver ou sur les plans d’eau sur-pêchés.

Même avec une abondance en nourriture naturelle de très petite taille (vers de vase, gammares) je sais qu’avec une petite esche artificielle j’ai encore de bonnes chances d’attraper une carpe.

Il n’y a même pas besoin d’imiter la nourriture naturelle dans ce cas, le fait que mon esche soit vraiment petite suffit !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

En eau froide

En hiver, lorsque les températures de l’eau sont très basses et que le métabolisme des carpes tourne au ralenti, les esches artificielles offrent encore des avantages.

Quand les carpes sont peu actives, on a bien plus de chances de déclencher une touche avec une petite esche qu’avec une esche de grande taille.

Dans ce cas précis, pour compléter la stimulation visuelle, j’utilise aussi des dips pour booster mes esches artificielles afin de créer des signaux olfactifs.

Mes deux dips favoris en eau froide sont Rubby Dubby et Vampire Garlic. Je laisse mes esches artificielles tremper dedans pendant plusieurs mois pour que l’arôme se fixe au mieux et de façon durable sur l’esche.

Cela crée une émission continue de saveurs à base d’alcool très soluble dans l’eau, même à des températures basses.

Gel Powder

Une méthode très moderne pour l’ajout des couleurs aux esches est l’utilisation de Gel Powder.

Le Gel Powder permet d’ajouter de la couleur à n’importe quel type d’esche. Ces poudres sont réalisées avec une formule à base d’alginates, et sont donc 100% végétales.

De manière similaire à la gélatine qui est fabriquée à partir de produits d’origine animale, l’alginate se gonfle de façon significative sous l’eau et prend une texture visqueuse. Cependant, sous l’eau l’alginate adhère beaucoup mieux et beaucoup plus longtemps à l’esche.

Comment utiliser ces poudres ?

Tout d’abord, on place une esche sur le cheveu. Ensuite on trempe l’esche dans l’eau ou dans un attractant liquide puis on roule l’esche dans la poudre. La poudre adhère alors à l’appât, ce qui lui donne un revêtement.

On peut répéter le processus plusieurs fois pour créer une couche plus épaisse. Plus la couche est épaisse, plus longtemps le revêtement reste intact, selon la température et l’interférence de petits poissons.

Dans une eau à 18° Celsius, une bonne couche se maintient pendant environ 12 heures. J’utilise le Powder Gel partout en Europe avec succès depuis plus de deux ans maintenant. Mes préférées sont la Yellow Zombie et la Vampire Garlic.

Glow in the dark

Les esches artificielles lumineuses nous permettent de créer une stimulation visuelle dans l’obscurité.

J’ai testé beaucoup les esches lumineuses, aussi bien durant la nuit que pendant la journée en grande profondeur. Je les ai aussi bien testées en version neutre qu’en version boostée. J’ai eu l’impression que ces esches lumineuses étaient dans certains cas légèrement plus efficaces, mais pas autant que je l’espérais.

Esches artificielles « glow in the dark »

J’ai aussi constaté qu’avec ces esches le poids moyen de mes prises était inférieur.

Il est possible que les gros poissons, plus méfiants que les petits, se méfient davantage de ces esches lumineuses.

Il est aussi possible que les petits sont tout simplement plus curieux et de ce fait plus rapidement attirés vers ces esches…

Pour Robin, trouver la bonne couleur pour ses esches est un facteur crucial dans sa pêche !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Afficher plus

Articles liès à la même thématique

Bouton retour en haut de la page
Chargement...
X
X