Interviews

15 questions à Olivier Gandzadi

Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord !

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------

Olivier est un pêcheur qui a passé son enfance et son adolescence dans la région parisienne.

Il a longtemps pêché les carpes de la Seine et fut, sans en avoir réellement conscience, l’un des pionniers de la pêche moderne de la carpe en France.

Il a un peu plus de 10 ans, il a migré aux Etats-Unis où il a découvert un formidable terrain de jeu avec, entre autres, une formidable rivière, la Columbia River où il a appris à dompter les carpes et les esturgeons surpuissants qui hantent les profondeurs.

INTERVIEW CARP LSD

 

1-Comment as-tu découvert la pêche de la carpe ?

J’ai découvert la pêche de la carpe sur les bords de la Seine, en banlieue parisienne, dans les années 80.

Ma grand-mère m’amenait pêcher le gardon à la mousse. Elle s’asseyait sur les marches des quais du fleuve et quelquefois, se faisait asperger par des carpes qui sautaient en bordure !

Ce furent mes premières émotions et visualisations de ce poisson fantastique. La toute première carpe que j’ai attrapée, c’était encore avec ma grand-mère dans un étang dans le Médoc où j’allais passer mes vacances. Une histoire d’amour était née et ne s’est jamais éteinte…

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD
Des terrains de jeu vierges de toute pression de pêche !

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD

2-Quelle est ta situation professionnelle ?

Je suis actuellement conducteur de bus aux USA à Portland dans l’Etat de l’Oregon pour les enfants handicapés. Mais étant donné la situation actuelle liée au Covid, je ne travaille plus depuis 11 mois.

3-As-tu des sponsors ?

Oui j’ai plusieurs sponsors qui me soutiennent que voici :
Free Spirit Fishing pour les cannes.
Nutrabaits pour les appâts.
Ridge Monkey pour le tackle.
Vass et Alien Carp pour les waders et vêtements.

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD
La souche de carpe aux USA est pure et sauvage !

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD

4-Tu es plutôt pêcheur de longues sessions ou adepte de pêches rapides ?

Je suis un adepte des pêches rapides, mais cette dernière saison, j’ai commencé à faire de longues sessions d’une ou deux semaines sur de grands fleuves et réservoirs américains.

Il y a tellement à découvrir ici que ce mode de pêche en session est plutôt bien approprié !

5-Niveau destination, tu es plutôt privé ou public ?

Je suis 100% public, d’ailleurs, je n’ai jamais pêché de privé de ma vie. J’aime les grands espaces et être libre de faire ce qu’il me plaît sans avoir de restriction…

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD
Chaque capture est un véritable trésor vierge de toute piqûre d’hameçon !

6-Tu es du style à benner lourd ou préfères-tu des amorçages légers et ciblés ?

Jusqu’à présent, je suis plutôt du style amorçage léger et cibler, ce qui va bien à mon style de pêches rapides.

Mais quand il faut en mettre plus et tenir le camp, cela me convient aussi.

7-Cotés présentations, tu es plutôt dense ou flottante ?

J’ai une nette préférence pour des présentations flottantes et en bonhomme de neige.

Ce sont mes armes de prédilection en fleuve.

Il semblerait que les carpes qui évoluent dans le courant soient vraiment sensibles aux appâts décollés.

8-Quel est ton montage de prédilection ?

Ne pêchant que des eaux sauvages avec aucune pression de pêche, mes montages sont d’une extrême simplicité.

J’emploie le plus souvent de la tresse gainée de 25 à 35lb pour réaliser des bas de ligne souples ou rigides de 15cm maxi.

J’utilise des hameçons en taille 4 et 2 avec un petit morceau de silicone qui joue le rôle d’aligneur et c’est tout.

Mes plombs sont la plupart du temps des inline gripper de 120 à 180 grammes pour parer au courant puissant.

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD
Les paysages sont à couper le souffle !

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD

9-Ton appât préfèré ?

J’aime aussi bien les bouillettes que les noix tigrées.

10-Quel matériel emploies-tu ?

Pour les cannes, j’utilise plusieurs jeux de Free Spirit que j’adapte à la situation et aux conditions du moment. Cela va de la 11 pieds en 2,75lb à des cannes de 12 pieds de 3,25lb de puissance.

J’ai plusieurs jeux de moulinets également, tous de ma marque Daiwa, des Emblem Pro, des Emblem X et autres.

Je ne pêche qu’en nylon ou fluorocarbone de 37 à 42/100 de la marque Ridge Monkey.

11-D’après toi, quelles sont les qualités essentielles pour être un bon pêcheur de carpe ?

Dans mon cas, je pense que le sens de l’observation est très important.

Comprendre le biotope dans lequel on pêche est essentiel. Bien connaître les habitudes de la carpe selon le biotope est également capitale.

Et pour finir la détermination et la patience sont bien évidemment deux facteurs essentiels pour réussir, avec en prime un petit grain de folie…

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD
A chaque touche, la surprise est totale !

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD

12-As-tu un mentor, un pêcheur qui t’a fortement influencé ?

Un mentor, ça serait trop dire, mais il y a des pêcheurs qui pour moi sortaient du lot à mes débuts comme Kevin Maddocks et son fameux livre Carp Fever et bien sûr Leon Hoogendijk dont j’ai toujours aimé le style décontracté et ses pêches en eaux sauvages.

Mais mon cas était un peu particulier puisqu’en France, je ne pêchais que la Seine dans Paris.

J’ai donc dû apprendre seule. Je n’avais pas les moyens d’aller pêcher ailleurs et je n’étais pas en relation avec le monde de la carpe qui me semblait être un peu comme une secte un peu fermée à l’époque.

13-Quel est ton regard sur les réseaux sociaux ?

Il y a des avantages et des inconvénients, mais c’est bien pratique pour voir ce qu’il se passe ailleurs et pour suivre des gens intéressants.

Pour moi, les réseaux sociaux m’ont ouvert beaucoup de portes et m’ont permis de rencontrer des gens très bien et de raconter un peu mon parcours de pêcheur aux USA et ma vision de la pêche.

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD
Les esturgeons sont courants dans les rivières ici !

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD

14-Comment envisages-tu l’avenir de la pêche de la carpe en France ?

Question un peu difficile pour moi puisque cela fait plus de dix ans que je n’ai pas pêché en France du fait que je réside à Portland dans l’Etat de l’Oregon aux USA.

15-Des projets ?

Oui, pas mal, j’envisage entre autres de tourner un film ici aux USA sur un grand réservoir rempli de pépite et sur la Snake river.

Mais d’abord, il faudra attendre que les frontières réouvrent, donc affaire à suivre.

Merci à Carpe LSD de m’avoir donné la possibilité de m’exprimer.

i Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD
Je compte prochainement tourner un film ici aux USA sur un grand réservoir et sur la Snake River…

Olivier Gandzadi Le sniper des eaux sauvages d’Amérique du Nord ! CARPLSD

-- ESPACE PARTENAIRE(S) --
------------
Bouton retour en haut de la page
Chargement...
X
X